RMC

Les raisons qui expliquent le drame de Séoul

D'abord, et avant tout, il y avait trop de monde dans les rues. 100,000 personnes selon les premières estimations, les commerçants du quartier affirment n'avoir jamais vu autant de gens rassemblés.
Il suffit de voir les vidéos pour le comprendre. On y voit une foule hyper compacte, beaucoup trop compacte, où les personnes rassemblées, se laissent surtout porter par la foule et ne peuvent que difficilement décider de là où elles vont. C'était la première fête d'Halloween à Séoul, après deux ans de restrictions dues au Covid.
Beaucoup de monde, beaucoup de jeunes, des ados pour qui c'était le premier grand rassemblement festif, et qui n'ont pas encore les bons réflexes dans ce type de situations, comment se comporter dans une foule de dizaine de milliers de personnes. La plupart des victimes décédées samedi soir étaient très jeunes, une vingtaine d'années, et il y a aussi beaucoup de femmes parmi les victimes. Souvent plus petites, elles avaient encore plus de mal à s'extraire de la foule et sont mortes asphyxiées.