RMC

Les vacances de la Toussaint contrariées par la pénurie

La galère continue à la pompe. Les réquisitions mises en place par le gouvernement ont permis de débloquer l’équivalent de 125 000 pleins. Toutefois, encore 29,1 % des stations-services sont toujours en rupture de stocks. Cela risque de perturber les vacances de la Toussaint qui arrivent à grands pas. Laureen, mère de famille, témoigne : « Quand on veut voir ses enfants, il faut faire ce qu’il faut ». « Si je dois être dans l’illégalité et mettre deux jerricans à l’arrière de ma voiture, je le ferai » ajoute-t-elle. L’adaptation devient le maître-mot. Cette situation est également un avantage pour certains. En effet, l’entreprise FlixBus a vu ses réservations augmenter de 25 % pour les vacances de la Toussaint.