RMC

Marseille: la violence gangrène la Belle de Mai

Le quotidien a repris dans le quartier de la Belle de Mai, à Marseille, quartier le plus pauvre d’Europe. Au lendemain, du nouveau règlement de compte, le cinquième en seulement un mois, sur fond de trafic de drogue. Cette fois, un homme de 33 ans est mort dans une épicerie. Tous les habitants s’accordent à dire qu’un régime de terreur règne. Serge Pizzo, président du conseil de quartier de la Belle de Mai, nous interpelle : "C’est un constat navrant d’abandon du territoire".