RMC

Mort d'Yvan Colonna en prison : la famille attaque l'État

De nouveaux incidents ont eu lieu mercredi soir devant la préfecture de Bastia, toujours en réaction à la mort d'Yvan Colonna. La famille de l'indépendantiste corse attaque l'État en justice. En effet, pour celle-ci, il ne fait aucun doute : Yvan Colonna est la victime d'une série de dysfonctionnements à la prison d'Arles. Son agression, par un codétenu radicalisé qui conduira à son décès serait donc dû a l'inaction de l'administration pénitentiaire. Comment se fait-il qu'aucun surveillant n'ait pu intervenir ? Pourquoi le jihadiste n'a pas été plus surveillé ? Autant de questions qui poussent la famille à engager une action auprès du tribunal administratif de Marseille. Ces avocats réclament 200 000 euros de dommages et intérêts pour Yvan Colonna, qui se rajoutent à 100 000 euros pour chaque membre de la famille. Une décision est attendue d'ici la fin de l'année.