RMC

Open Energie renvoyée devant le tribunal correctionnel pour pratiques commerciales trompeuses

Open Energie, vous connaissez ? L’entreprise se présente comme leader du marché de la transition écologique, avec 6.000 chantiers par an. C’est donc tout naturellement qu’Emmanuel se tourne vers un de leurs commerciaux pour installer des panneaux solaires sur le toit de sa maison. Cet été, Open Energie prévient Emmanuel que son installation… est illégale ! En fait, le chantier a été réalisé SANS autorisation de la mairie. Et comme la maison d’Emmanuel est à moins de 500 mètres d’une église classée, interdiction de poser des panneaux solaires. Depuis, l’entreprise refuse de les retirer. Et c’est pour ça qu’Emmanuel a fait appel à nous. Il y en a pour plus de 22.000€. Open Energie et son dirigeant sont renvoyés devant le Tribunal Correctionnel de Paris pour pratique commerciale trompeuse suite à plus de 200 plaintes similaires. L’audience se tiendra le 9 février prochain.