RMC

Pauline, maman de Louise, peut récupérer la garde de son enfant victime d'inceste

En début d’année, après une alerte de sa crèche, Louise, 2 ans et demi à l’époque, dénonce des violences sexuelles de la part de son père. Sa mère Pauline, voulant la protéger, contacte les services sociaux et porte plainte. Mais contre toute attente, en mai dernier, Louise est retirée de chez sa mère… motif invoqué par la juge : conflit parental, autrement dit, les deux parents n’arrivent plus à s’entendre.
Depuis, la plainte pour inceste a été classée sans suite. Pour le procureur, il n'y a pas suffisamment de preuves. Louise passe par cinq familles d’accueil différentes. Pauline dépose de nombreux recours. Et la semaine dernière, une juge pour enfants à Orléans a tranché. Louise peut revenir vivre chez sa mère.