RMC

Persson : "Cette grève le jour de Noël, c'est le signe d'une exaspération"

Bien que le mouvement de grèves des cheminots, pour les fêtes de fin d'année, ne soit pas impulsé par les syndicats, la CGT s'y retrouve et soutient. Axel Persson, secrétaire général CGT des cheminots de Trappes est sur le plateau d'"Apolline Matin" pour défendre ses camarades de luttes : "Il n'y a même plus besoin de syndicat pour que des mouvements se créent. Des non-syndiqués sont venus nous voir. La victoire pour les contrôleurs ce sont des questions de rémunérations. Les chiffres d'Olivier Véran sont faux, ils ne se traduisent pas sur nos fiches de paie. Ces déclarations sont faites pour énerver. Ce sont des conflits qui durent depuis des mois. La direction fait le choix de l'épreuve de force. C'est le signe d'une exaspération du côté des cheminots. C'est une colère spéciale qui déborde. C'est possible que la grève continue pour le 1er janvier."