RMC

Pour évoquer le mouvement de mardi, Martinez parle de tout sauf de "grève générale"

Philippe Martinez connaît très bien l’histoire et le sens des mots. Et il sait que “la grève générale", c’est un mythe. Dans l’esprit des anarchistes qui ont inventé le syndicalisme, Proudhon ou Bakounine, la grève générale, c’est ce qui conduit à la révolution et à renverser le pouvoir. Le philosophe Georges Sorel a ensuite théorisé la grève générale et l’autonomie des syndicats. La charte d’Amiens écrite par la CGT en 1906 en a fait une règle : Il est un temps pour la défense des intérêts des travailleurs, un temps pour la révolution. Ce qu'a dit Philippe Martinez c’est que l’heure est à la lutte pour l’augmentation des salaires, éventuellement pour se faire entendre sur la réforme des retraites, mais l’objectif de la CGT aujourd’hui, ce n’est pas de renverser Emmanuel Macron. D'où le choix des mots: Généralisation de la grève, pas grève générale.


 Apolline Matin, c'est la matinale 100% opinions et auditeurs sur RMC et RMC Story. Apolline de Malherbe est aux commandes de sa troisième saison à la tête de la matinale de RMC. À ses côtés : Nicolas Poincaré, Quentin Vinet, Géraldine de Mori, Emmanuel Lechypre, Charles Magnien, mais aussi de nouvelles voix: Marguerite Dumont pour les infos, Arnaud Demanche rejoint la bande à 7h20 et 8h20 pour deux rendez-vous humour et Amélie Rosique pour "RMC s'engage pour vous".