RMC

Rachline : "Il y a des incidents régulièrement, trop régulièrement"

A Fréjus, dans le Var, le maire Rassemblement national et le président d'Agglomération ont décidé de priver d'aides financières des habitants de tout un quartier, théâtre de débordements et incivilités. Un choix qui a fait polémique et que David Rachline est venu expliquer dans "Apolline Matin" sur RMC et RMC Story : "Ce style d'incidents ont malheureusement lieu très et trop régulièrement. C'est la police et les habitants qui sont victimes de ces exactions. C'est une situation qui n'est pas tolérable, s'il n'y a pas d'interpellation. On a dépensé des millions d'euros depuis des années dans ce quartier. On lance un message d'alerte aux parents pour qu'ils fassent quelque chose avec les enfants et on va les aider. La police ne peut plus travailler normalement. C'est le rôle de l'État d'assurer l'ordre public. L'État est aujourd'hui démissionnaire en termes de police et en termes de justice. L'État doit prendre ses responsabilités".