RMC

Rodéos urbains: "la loi peut automatiser les décisions"

Le gouvernement veut durcir les sanctions contre les rodéos urbains. On décompte 3800 infractions depuis le début de l’année, ce sont 1000 de plus que l’année dernière à la même époque. L’idée serait de tripler les sanctions et passant de 15 à 45 000 euros d’amende, de 1 à 3 ans de prison. Proposition partagée par Stéphanie Von Euw, maire LR de Pontoise.