RMC

Assa Traoré, égérie de Louboutin: "La marque de luxe se sert d’elle en se faisant une image de défenseur de la cause"

Les Grandes Gueules de RMC sont revenues sur le partenariat entre la jeune femme et la marque de luxe.

"Le capitalisme est formidable, il rattrape tout, il mange toujours tout, il arrive même à récupérer la cause d’Assa Traoré qui s’était pourtant dites plutôt anti-capitaliste", s'amuse ce jeudi matin sur le plateau des "Grandes Gueules" Olivier Truchot.

La raison? la publication sur Facebook d'Assa Traoré, qui lutte depuis plusieurs années pour connaître la vérité dans la mort de son frère Adama Traoré, d'une collaboration avec la très luxueuse marque de chaussure Louboutin.

"Rien de neuf sous le soleil", à tous les niveaux pour Joëlle Dago-Serry qui trouve d’ailleurs les chaussures très belles: "Ce n’est pas la première fois qu’elle fait une collaboration, elle l’avait déjà fait avec Stella McCartney (une autre marque de luxe ndlr). Et le fait que des marques viennent récupérer des causes environnementales ou sociétales, ce n’est pas nouveau, je ne comprends pas très bien ce qui ne va pas", s'étonne-t-elle.

"Avec des chaussures à 1000 balles, il ne faut pas que cette gauche milliardaire s'étonne"

Mais pour Isabelle Saporta, cela dénote un problème bien plus profond :

"Avec ce porte-drapeau Louboutin se sert d’elle en se faisant une image défenseur de la cause. Je trouve ça ridicule. Rappelons cependant qu’ici même nous nous sommes beaucoup moqués de Marlène Schiappa avec son lissage en disant que c’était un mélange des genres, que ce n’était pas bien d’être influenceuse et femme politique. Je ne vois pas pourquoi ce que l’on a dit sur la ministre, on ne peut pas le dire sur Assa Traoré".

"Ensuite, avec des chaussures à 1000 balles, il ne faut pas que cette gauche milliardaire s'étonne que les classes populaires, à qui elle ne parle plus, votent massivement Rassemblement National", tacle Isabelle Saporta. 

Pas sur cependant que les soutiens d’Assa Traoré soient des électeurs du Rassemblement national, tempère Joëlle Dago-Serry.

>> A LIRE AUSSI - Adama Traoré: sa mort attribué à un "coup de chaleur" aggravé par la "contrainte" des gendarmes

G.D.