RMC

Campagne EELV visant les "boomers": "Un sectarisme dramatique", dénonce Isabelle Saporta

La "Grande Gueule" Isabelle Saporta a dénoncé ce mardi sur RMC l'esprit de la campagne visant à inciter les jeunes à aller voter pour Europe-écologie - Les Verts aux prochaines régionales.

Polémique chez les Verts. Attaqué pour un visuel de campagne visant les "boomers", le candidat écologiste Julien Bayou a admis une "erreur".

Vendredi, Julien Bayou, candidat à la présidence de la région Île-de-France et également chef d'EELV, a dévoilé dans un tweet une série de visuels déclinant les exemples de supposés adversaires de l'écologie pour inciter ses propres sympathisants à aller voter.

Bayou: "Je ne l'avais pas validé mais j'en prends la responsabilité"

Sur l'une des images, retirée depuis, figuraient des personnes âgées souriant et le slogan: "Les boomers, eux, ont prévu d'aller voter".

"Le visuel 'boomers' était maladroit et blessant. Nous l'avons immédiatement retiré. Je ne l'avais pas validé mais j'en prends la responsabilité", a déclaré Julien Bayou dans un communiqué transmis à l'AFP, destiné à être diffusé ensuite sur les réseaux sociaux.
Il ajoute: "Cette erreur me met d'autant plus en colère que (...) ma conception de l'écologie est de rassembler l'ensemble des forces et des générations". Selon lui, "l'écologie n'en serait pas là sans les héros et héroïnes des générations qui ont pris avant tout le monde, et souvent sous les moqueries, le bâton de pèlerin".

L'avis des Grandes Gueules

Isabelle Saporta (éditrice): "Je trouve ça absolument affligeant. Ce qu'ils veulent c'est que la génération Greta Thunberg aille voter et se mobilise. Je ne vois pas en quoi cracher sur les grands parents va mobiliser. L'environnement fait partie des questions qui embarquent le plus les gens quelque soit la génération. Je ne comprends pas pourquoi on ne parle pas de la seule chose intéressante: l'environnement. Cette stigmatisation des baby-boomers je la trouve parfaitement ridicule.

Je trouve le reste de la campagne parfaitement ridicule. Les attaques ad hominem contre Finkielkraut, Zemmour... Il ne manque plus qu'un Cohen hein. Je ne dirais pas qu'on a ciblé que des personnalités juives mais enfin malgré tout c'est le cas. Que cherche-t-on ? La pureté ? N'auraient le droit de voter écologiste les gens qui ont moins de quarante ans, non-chasseurs, non-juifs ? On est dans un sectarisme que je trouve dramatique.

Et la façon de ne pas assumer est d'une médiocrité confondante. Quand on prétend diriger la région Île-de-France on ne dit pas que c'est la faute du stagiaire et on ne renvoie pas la balle à un communicant envoyé sur les plateaux TV. Quand on prétend à de grandes responsabilités on fait face et on ne botte pas en touche donc je trouve ça parfaitement lamentable.

Didier Giraud (agriculteur): "Les écolos, ce sont des gens dédaigneux, assez hautains, méprisants envers les gens pas d'accord avec eux. C'est pas parce que tu es chasseur que tu ne peux pas être écolo.

J.A.