RMC

Darmanin "choqué" par les rayons communautaires au supermarché: "On voit bien qu'il vise le halal"

Le ministre de l'Intérieur a surpris beaucoup de monde en assurant qu'il était "choqué" par les rayons communautaires (halal, cacher...) dans les supermarchés.

Gérald Darmanin va-t-il entrer en guerre contre des rayons de supermarché? Le ministre de l’Intérieur s’est dit mardi soir, lors d’une émission sur BFMTV, "toujours choqué d'entrer dans un hypermarché, de voir qu'il y avait en arrivant en rayon de telles cuisines communautaires". "C'est comme ça que ça commence, le communautarisme", a-t-il jugé.

“Qu'on aille dans un hypermarché casher ou halal pour acheter des produits, chacun peut le faire, où est le problème ?" a-t-il poursuivi. Mais que "de grandes entreprises françaises" aient proposé à la vente "telle ou telle consommation tout à fait respectable", "parce qu'ils ont envie de gagner de l'argent sur le communautarisme, moi personnellement, ça me choque".

Assurant n’exprimer qu’une opinion personnelle, Gérald Darmanin a ensuite précisé qu’il ne voulait pas critiquer "les consommateurs" mais "ceux qui leur vendent quelque chose". "Je comprends très bien que la viande halal soit dans un supermarché. (...) Pourquoi des rayons spécifiques ? C'est ça que je regrette".

L'avis des GG: "Soyons pas Tartuffes on voit bien que c'est le rayon halal qui est visé"

Isabelle Saporta (journaliste): "C'est ridicule. On a l'impression que si on retire les rayons halal tout va très bien se passer madame la marquise. C'est la réaction la plus culcul la praline qu'on pouvait imaginer. Ca n'a aucun sens. Il y a eu des rapports montrant qu'il faut se servir du halal pour faire du financement pour un islam de France tolérant. Soyons pas Tartuffes on voit bien que c'est le rayon halal qui est visé.

Je préfère qu'il y ait des rayons communautaires que des magasins dédiés où chacun n'ira que dans sa boutique. Je préfère qu'il y ait de la mixité et que chacun s'y retrouve. (...) Darmanin est revenu trois fois dessus pendant l'émission il avait l'air content de son coup."

Jérôme Marty (médecin généraliste): "Le débat est sur l'intégrisme, l'islamisme. Et là, on nous parle du halal, on fait un glissement sémantique entre musulmans et terroristes... Ca n'a rien à voir ! Le fait qu'il y ait des rayons halal est parce que la religion musulmane est la 2e en France, normal qu'on trouve les produits qui correspondent à cette religion.

Maxime Lledo (étudiant): "Darmanin j'ai l'impression de l'avoir entendu beaucoup, parfois sur tout, souvent sur rien et jamais sur l'essentiel."

J.A. et AFP