RMC

Marlène Schiappa recadre Jean-Claude Van Damme: "Ce n’était pas si idiot ce qu’il disait"

Les Grandes Gueules sont revenues ce lundi sur l'accrochage intervenu entre Marlène Schiappa et Jean-Claude Van Damme samedi sur le plateau d'On n'est pas couché.

La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, était l’invitée samedi soir de l’émission de débats On n’est pas couché sur France 2. Au cours de ces discussions souvent musclées, elle a été interrompue par l’acteur Jean-Claude Van Damme sur le sujet des femmes au foyer.

Une intervention qui s’est suivie d’un recadrage immédiat de la secrétaire d’Etat: "Ce que vous venez de faire, c'est super, ça s'appelle du 'mansplaining', c'est quand un homme interrompt une femme pour lui expliquer qu'il sait mieux qu'elle des choses sur son propre domaine d'expertise"

"Ce n’était pas si idiot ce qu’il disait"

Les Grandes Gueules ont analysé cette séquence ce lundi, et trouvent dans l’ensemble que la membre du gouvernement y est allée un peu fort avec la star belge. Joëlle Dago-Serry, chargée de clientèle dans le social, trouve même que la question de JCVD méritait d’être posée.

"C’est vrai qu’il faisait du ‘mansplaining’, on voit qu’il planait", s’amuse-t-elle. "Je ne veux pas dire qu’il a raison. Mais le fait que les féministes voient la femme d’une certaine manière. Non, la femme est libre, elle est libre aussi de se dire qu’elle veut rester à la maison, cela ne veut pas dire qu’elle est moins féministe qu’une autre. Cela ne veut pas dire qu’elle est plus soumise qu’une autre. Ce n’était pas si idiot ce qu’il disait, et elle lui a aussi très bien répondu, avec calme."

"Elle a été hautaine, condescendante, c’est l’expression de la pensée officielle, de la bien-pensance"

Le médecin urgentiste est beaucoup plus dur avec Marlène Schiappa, en plus de se demander comment elle trouve le temps d'écrire un livre en même temps que de réaliser son travail de ministre, il n'apprécie que très peu son ton qu'il trouve moralisateur.

"Je la trouve condescendante cette Marlène Schiappa. Moi, elle m’insupporte. Je la trouve insupportable. Sous-couvert d’une bien-pensance, d’une position souvent victimaire, elle fait la morale à M. Van Damme comme si c’était le dernier des abrutis."

Un avis visiblement partagé par l’économiste Pascal Perri qui ne porte visiblement pas beaucoup d’estime à la secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes.

"Elle a été hautaine, condescendante, c’est l’expression de la pensée officielle, de la bien-pensance. (...) Ce monde m’emmerde", conclut-il dépité.
J.A. avec les GG