RMC

Mort de Nolan contaminé par la bactérie E.Coli: "La moindre des choses c’est que la maison-mère participe aux soins de l’enfant"

Le jeune garçon de dix ans est mort, samedi, huit ans après avoir été contaminé en mangeant un steak haché acheté dans un magasin Lidl. Aujourd'hui, ses parents, qui ont du payé ses soins pendant de longues années, se retrouvent en grande difficulté financière.

Il avait été intoxiqué par un steak haché contaminé par la bactérie E.coli. Huit ans plus tard, Nolan est mort à l’âge de 10 ans, ce samedi. Ses parents, qui pendant des années se sont endettés pour financer les frais de santé de leur enfant, se retrouvent aujourd’hui en grande difficulté financière. 

Selon leur avocate, Maître Florence Rault, "ils n’ont plus de quoi faire face aux frais d’obsèques". 

Le dirigeant de la société SEB-Cerf, qui a fournis les steaks contaminés, a été condamné à trois ans de prison dont deux ferme. Il avait également été condamné à payer des dommages et intérêts, mais, comme il a décidé de se pourvoir en cassation, les parents de Nolan n’ont rien touché. 

La mort du jeune garçon et la situation de ses parents ont ému beaucoup de monde. Une cagnotte a été lancée et a déjà reçu plus de 1900 participations. Pour le docteur Jérôme Marty, la chaîne de magasins Lidl, dans lesquels étaient vendus ces steaks hachés aurait dû se mobiliser. 

"C’est révoltant. Ils sont devant Carrefour, ils ont un taux de croissance de 8 à 10%. C’est un empire Lidl. Là, on tape sur le gérant, qui est certainement fautif, mais la moindre des choses, c’est que la maison-mère participe aux soins de l’enfant", estime-t-il.

Des dommages et intérêts minimes

Pour l’avocat Gilles William Golnadel, le plus étonnant, c’est la façon dont a été condamné le gérant de l’entreprise SEB-Cerf.

"Il a été condamné très sévèrement puisqu’il a écopé de deux ans de prison ferme pour un homicide involontaire, c’est sévère. Par contre 50.000 euros de dommages et intérêts, c’est dérisoire. Les parents n’ont pas été payés alors qu’il s’en sortait à très bon compte. C’est à la fois triste et à la fois révoltant", indique l’avocat. 

Au total, près d’une quinzaine d'enfants qui avaient été contaminés par la bactérie avaient développé, après avoir mangé des steaks hachés achetés chez Lidl, des syndromes hémolytiques et urémiques (SHU). Seul Nolan est décédé.

Guillaume Descours