RMC

"On va répercuter le coût des mesures d’hygiène sur la prestation": sur RMC, Franck Provost estime une augmentation entre "2 et 5 euros" des tarifs des coiffeurs

A quelques jours de la réouverture des salons de coiffure, Franck Provost était l’invité des Grandes Gueules ce mercredi 6 mai. Mesures d’hygiène, coût, amplitude horaire… il a détaillé les différents changements qui interviendront dans les établissements.

Voilà des semaines que la coupe de cheveux des Français est à l’abandon. Une époque bientôt révolue grâce à la réouverture des salons ce lundi 11 mai.

Mais si les clients vont certainement affluer dans ces établissements durant les prochains jours, les nouvelles règles d’hygiène en vigueur risquent de beaucoup modifier les habitudes.

Peignoir à usage unique, port du masque, shampoing...

Invité des "Grandes Gueules" ce mercredi 6 mai, Franck Provost, président du conseil national des entreprises de coiffure, a détaillé les différentes mesures d’hygiène qui vont être appliquées dans les différents salons de coiffure dès ce lundi.

"Nous avons transmis au ministère de la Santé une fiche de travail dont nous attendons le retour. Chaque client doit se laver les mains avec du gel hydro-alcoolique, un shampoing leur sera fait systématiquement et ils doivent porter un masque. Les coiffeurs doivent avoir un masque et des lunettes. Le peignoir sera à usage unique. Les serviettes doivent être lavées à 60 degrés. on doit garder une distance d’un mètre entre chaque place et puis évidemment, désinfecter tout le poste de travail et les outils. Pour les shampoings, ce sera un bac sur deux".

Une augmentation des tarifs

Pour permettre le respect de la distanciation, les coiffeurs n’auront malheureusement pas le choix de limiter le nombre de clients. Mais pour ne pas perdre trop de chiffre d’affaire, Franck Provost évoque la mise en place d’une amplitude horaire plus large: "On va essayer d’avoir une amplitude horaire plus importante. Pour l’instant, le dimanche n’est pas à l’ordre du jour vu qu’il faut des autorisations".

Enfin, toutes ces mesures ont un coût pour les coiffeurs. Un coût, qu’ils vont répercuter sur les prestations: "Ce coût de kit d’hygiène, on l’a estimé à 2 euros en moyenne. On va répercuter ce coût sur la prestation complète. Chacun est libre de répercuter le montant qu’il veut sur les prestations, ça peut aller de 2 à 5 euros".
Les Grandes Gueules (avec C.P.)