RMC

"On va tous crever!": le cri du coeur de Nathalie sur RMC à propos d'une éventuelle fermeture des commerces non-essentiels

Les commerçants indépendants craignent déjà une fermeture de leurs commerces en cas de nouveau confinement. Nathalie, chapelière dans l'Aude, appelle les indépendants à ne pas payer leurs charges.

La France pourrait se reconfiner pendant quatre semaines. Emmanuel Macron doit annoncer ce soir de nouvelles restrictions sanitaires alors que la seconde vague de Covid-19 frappe le pays. Et si un confinement plus souple qu'au printemps, les commerces considérés comme non-essentiels pourraient être à nouveau fermés.

"C’est une vraie catastrophe pour les indépendants. Demain on va tous crever, je vais demander au gouvernement de me fournir la corde", déplore sur RMC Nathalie, chapelière à Carcassonne dans l’Aude qui craint une fermeture tandis que les grandes surfaces resteraient ouvertes ainsi que leurs rayons non-essentiels.

Un appel à ne pas payer les charges

"Les gens vont se suicider et le gouvernement que fait-il, il est en train de continuer à plomber notre économie. Ils sont incapables de gérer quoi que ce soit. On a un gouvernement d’incapables, ils méritent la cour martiale. On va tous crever pour rien. Je suis au bord du gouffre, je suis au bord du suicide", déplore-t-elle dans les "Grandes Gueules".
"Que va-t-on faire demain ? On va engraisser les Gafa, les gens vont faire leurs courses sur Amazon ? Déjà les gens font des réserves de PQ, il faut qu’ils se réveillent aussi les Français", ajoute Nathalie

Pour protester, Nathalie qui gère un groupe Facebook appelés "Les pendus" qui regroupe plusieurs indépendants, appelle les commerçants à ne pas payer leurs charges : "Mes charges vont arriver je ne peux pas les payer je fais quoi ? si ce soir Macron prononce un reconfinement, je demande à tous les indépendants de ne plus payer leurs charges. Nos charges ne sont pas essentielles, notre TVA n’est pas essentielle, il y en ras le bol", assure Nathalie.

G.D.