RMC

Avec un prix imbattable à la pompe, faut-il passer au bioéthanol?

DUPIN QUOTIDIEN - C'est un carburant encore peu connu, mais de plus en plus de Français font le choix de se tourner vers le bioéthanol.

Les chiffres de la consommation du bioéthanol dit E85 en France viennent d'être publiés. Et alors que la consommation d'essence et de diesel a chuté depuis le début de la crise du Covid, celle du bioéthanol a augmenté de 4%. Il faut dire que ce carburant est beaucoup moins cher que les autres parce qu'il est moins taxé. Il est aujourd'hui à 67 centimes le litre à la pompe.

Et puis il y a de plus en plus de stations-services, environ 1 sur 5, qui permettent désormais de se servir en bioéthanol donc ça explique aussi cette croissance.

Comment fait-on pour passer au bio éthanol?

Il y a deux solutions, la première vous installez un boîtier de conversion sur votre voiture essence, ça coute environ 1.000 euros. Dans ce cas le réservoir peut être rempli soit avec du sans-plomb soit avec de l’E85. L'autre solution c'est carrément acheter directement une voiture qui roule à l'E85 et à l'essence.

Le problème c'est qu'aujourd’hui, il n’existe plus aucune voiture compatible. Land Rover va lancer plusieurs modèles cette année, et Ford devrait aussi mettre sur le marché 6 nouveaux modèles compatibles dans les prochains mois.

En fait c'est quoi le super éthanol? C'est écolo?

En fait c'est un carburant qui est composé d'un peu d'essence mais surtout d'éthanol entre 65 et 85 % d'où son nom, E85 .Et l'éthanol c'est un alcool élaboré à partir de la fermentation de végétaux comme la betterave. Alors est-ce que c'est écolo? C'est vrai que ça permet de réduire un peu les émissions de CO2 mais c'est pas énorme.

Et ça implique d'utiliser des terres agricoles destinées normalement à l'alimentation avec le risque d'une hausse des prix de certaines denrées alimentaires.

Donc ça ne peut non plus pas devenir une solution à très grande échelle. Même si il y a des travaux en cours pour fabriquer à terme des agrocarburants de 3ème génération à partir d'algues. C'est encore au stade recherche et ce ne sera pas commercialisé avant au moins 2030, mais il y a de l'espoir.

Marie Dupin (avec J.A.)