RMC

"C'est de la concurrence déloyale": le permis de conduire de Cdiscount fait bondir les gérants d'auto-école

L'offre est disponible sur le site de vente en ligne Cdiscount depuis mardi dans 50 villes de France. Mais elle fait grincer des dents les auto-écoles traditionnelles

Un permis de conduire à moins de 750 euros. C'est ce que propose la plateforme de commerce en ligne Cdiscount depuis mardi matin. Pour proposer ce service elle s'est associée à une start-up lyonnaise spécialisée dans le permis à bas prix et notamment un permis 35% moins cher qu'en auto-école, ou un code de la route à 19 euros au lieu de 230 euros. 

Le modèle a séduit le géant de l'e-commerce qui a lancé un partenariat avec la start-up, “Le permis libre”. Un modèle est qui est voué à se développer selon Lucas Tournel, président de "Le permis libre".

“L’année dernière, on avait inscrit 60.000 nouveaux candidats au permis et cette année, on doit faire au moins trois fois ça”, indique-t-il. Et qu'on ne vienne pas lui parler de permis low-cost.

“Nous, on a décidé de faire un permis au juste prix. On a automatisé beaucoup de choses, ce qui permet de réduire le personnel administratif et derrière, on travaille avec des indépendants plus que de travailler avec des moniteurs qui sont salariés. Les gérants d’auto-école ou moniteurs viennent travailler avec nous. Donc, en fait, on recycle le marché”, assure-t-il. 

"Accord tacite du gouvernement"

Recycler le marché de l'auto-école, c’est faux, Selon Philippe Colombani, président du syndicat d’auto-école UNIC. Pour lui, c'est une concurrence déloyale.

“Ca tue les auto-écoles, ça me semble être une évidence. 'Le permis libre' utilise des auto-entrepreneurs et nous quand on a un contrôle d’URSSAF on nous dit qu’il ne faut pas utiliser des auto-entrepreneurs. C’est borderline aussi parce qu’à ma connaissance, Cdiscount n’a aucun agrément préfectoral pour vendre de l’apprentissage à titre onéreux. Ca se fait avec l’accord tacite du gouvernement et des politiques”, dénonce-t-il. 

En novembre 2018, Emmanuel Macron avait promis de faire baisser “drastiquement” le coût du permis de conduire en France.

Romain Poisot avec Guillaume Descours