RMC

Doit-on arrêter définitivement le changement d'heure ?

Cette nuit, c'est le retour de l'heure d'été ! Alors qu'on pensait que tout cela était définitivement derrière nous, les Français vont devoir remettre les pendules à l'heure...

Le changement d'heure va encore faire partie de notre quotidien. Pour la majorité des Français qui en avait vaguement entendu parler, ce n'est toujours pas très clair. Durant le passage à l'heure d'été on avance d'une heure. Par exemple, dimanche à 10h, il sera donc 11h, on dormira alors une heure de moins.

Chocs pétroliers, explosion du baril... Les origines du changement d'heure.

Tout commence en 1976, trois ans après le premier choc pétrolier, le gouvernement de Valéry Giscard d'Estaing réinstaure le changement d'heure pour faire des économies d'énergie. Le but est de profiter du soleil plus longtemps, on n'a pas besoin d'utiliser la lumière artificielle.

Le changement d'heure est-il encore utile ?

Mais ces économies d'énergies sont toujours significatives ? Adrien Jeantet, responsable des services énergétiques chez Enercoop, le changement est moins important qu'auparavant :

"Par rapport aux années 70, le changement d'heure à trois fois moins d'économies d'énergie, car il permet de consommer moins d'éclairage, mais entre-temps, il y a eu la création des ampoules à basse consommation." Explique-t-il

En clair, le changement d'heure nous fait économiser moins de 0,1% de la consommation annuelle nationale. Mais selon lui, ça a toujours du sens :

"Toutes les économies sont bonnes à prendre, car quand on les met bout à bout, cela peut devenir très important. Le but est de baisser la température chez soi, fermer tous les appareils en veille qui représente une consommation considérable"

La fin du changement d'heure ?

Pour faire des économies d'énergies significatives, il faut passer par d'autres actions que le changement d'heure, qui devait s'arrêter il y a de ça trois ans. Les citoyens avaient été consultés, les députés européens avaient voté sa suppression en 2019, et la décision devait être validée par chaque Etat membre. Malheureusement, l'arrivée de la Covid-19 et la guerre en Ukraine ont changé les plans.

Aujourd'hui la discussion est au point mort et même si cela reprenait cette année, la fin du changement d'heure ne serait pas effective avant 2023, notamment pour des incidences dans le secteur des transports.

Par Lucas Brunel