RMC

Energie: Marine Le Pen demande une session extraordinaire du Parlement

Dans une lettre ouverte postée sur twitter, Marine Le Pen a demandé une session extraordinaire du Parlement à la Première ministre, Elisabeth Borne, pour faire face à la crise énergétique et dénonce l'utilisation d'un conseil de défense par Emmanuel Macron pour gérer cette crise.

Marine Le Pen a écrit à Elisabeth Borne pour demander une session extraordinaire du Parlement face à la crise énergétique, selon la lettre qu'elle a postée mercredi sur twitter.

"Je vous demande, madame la Première ministre, de convoquer une session extraordinaire du Parlement, en mettant à l'ordre du jour un débat suivi d'un vote sur les mesures à prendre pour protéger les Français de la crise énergétique", écrit la candidate du RN à la présidentielle.

Cette crise "est désormais hors de contrôle", estime Marine Le Pen, avant de mettre en cause "l'inefficacité flagrante du gouvernement" qui "expose désormais nos entreprises et nos compatriotes aux pires difficultés, mettant lourdement en cause notre souveraineté nationale".

Macron "contourne le Parlement", "un mépris" pour Le Pen

Elle critique notamment "le développement irrationnel des énergies intermittentes" et "la libéralisation du marché européen" qui ont "aggravé notre dépendance commune aux importations de gaz", un développement "imposé au détriment de l'énergie nucléaire" selon elle, et elle tacle les sanctions visant la Russie "qui "plombent les Français".

"Nous contestons que le président de la République contourne le Parlement pour gérer la crise avec un Conseil de défense énergétique" vendredi, ajoute-t-elle par ailleurs, en dénonçant un "mépris des représentants du peuple" qu'elle juge "intolérable".

Le président Emmanuel Macron réunira vendredi un Conseil de défense consacré à l'approvisionnement en gaz et en électricité de la France, a indiqué mardi l'Elysée.

MM avec AFP