RMC

Eoliennes en mer: "C'est un programme dictatorial", tacle la Fédération environnement durable

Pour les opposants aux éoliennes, le projet d'Emmanuel Macron d'installer des éoliennes en mer est un nouvel affront.

Au Havre, ce jeudi, Emmanuel Macron a visité le site de production d’éoliennes en mer, qui doit fournir le premier parc offshore, dont l'ouverture est prévue cette année. Le président de la République mise sur l'ouverture de 50 parcs de ce type. Un affront pour les anti-éoliens. A commencer sans surprise par le président de la Fédération environnement durable, Jean-Louis Butré, qui avec son association, a fait de la lutte contre les éoliennes son cheval de bataille.

Et les oreilles d'Emmanuel Macron ont du siffler ce vendredi matin. "50 parcs d'éoliennes en mer comme le veut Emmanuel Macron, c'est une fois et demie la surface de la Corse. Quand on parle d’environnement comme ça, c’est se moquer du monde", a lancé Jean-Louis Butré sur RMC

Ce parc, le premier à entrer en service en France, comptera d'ici la fin de l'année 80 éoliennes réparties entre 12 et 20 km de la côte, sur 78 km² au large du Pouliguen et du Croisic. Chaque éolienne du parc doit développer une puissance de six mégawatts, contre trois à quatre pour une éolienne terrestre. Le projet, d'un coût total de deux milliards d'euros, doit permettre de fournir 20% de la consommation électrique de la Loire-Atlantique, soit la consommation de 700.000 personnes.

"Il faut arrêter d'envahir la France avec les éoliennes"

"C’est du marketing. Il faut voir la surface que cela prend. On ira au bord de la mer et on verra une cordillère d’usines électriques. Ce sont des machines peu efficaces qui vous chasse tout ce que vous voulez", peste Jean-Louis Butré, remonté contre les choix d'Emmanuel Macron.

"La stratégie énergétique d'Emmanuel Macron, c'est de la folie furieuse et c'est une stratégie énergétique européenne imposée par Bruxelles et les promoteurs allemands qui sont au sein de la Commission européenne. La France est d'une faiblesse incroyable".
"Il faut arrêter d'envahir la France avec les éoliennes. Le programme d'Emmanuel Macron, c'est un programme dictatorial. C'est un programme pas démocratique, mais imposé, ces machines perturbent les gens, des gens souffrent".

Pour l'instant, on recense en France 8.000 mâts d'éoliennes installés. La première éolienne en mer a elle été installée le 12 avril dernier. Loin derrière le nucléaire et l'hydroélectricité, l'éolien représentait en 2020 moins de 8% de la production d'électricité française.

G.D.