RMC

Missiles, équipements... L'influence de la guerre en Ukraine sur le budget de l'armée française

Le budget de l'armée française atteindra l'an prochain 43,9 milliards d'euros. Un budget en forte augmentation et qui a été largement remodelé en raison de la guerre en Ukraine.

Le projet de loi de finances 2023 sera examiné en hémicycle à partir de la semaine prochaine. Et parmi les grands gagnants, le budget de l'armée qui augmente pour la sixième année consécutive.

Il atteindra l'an prochain 43,9 milliards d'euros soit 11.5 milliards par rapport à 2017. Un budget qui a été remodelé en raison de la guerre en Ukraine.

Car le conflit ukrainien a fait prendre conscience que les guerres du 20e siècle sont de retour en Europe.

"Nous étions dans une logique de guerre de précision et de technologie, nous allons maintenant mettre le paquet sur les munitions et les équipements", confie un conseiller.

Une augmentation durable

Deux milliards d'euros de munitions contre 1,5 milliard l'an dernier. De quoi commander entre autres 200 missiles antichars ou 100 missiles du type sol-air, comme déployés dans la base française située en Roumanie.

1,7 milliard seront consacrés aux petits équipements pour protéger les militaires. 70.000 treillis, 12 000 gilets par balles ou 20.500 panoplies contre les menaces nucléaires, chimiques et bactériologiques. La France recevra cette année une centaine de missiles pour Mirage et Rafale, 700 bombes de grosses capacités, 10.000 obus pour canon Caesar et 50 millions de munitions de petit calibre.

Ce budget devrait encore augmenter dans le futur. La loi de programmation militaire prévoit de remonter jusqu'à 50 milliards d'euros en 2025.

Jérémy Trottin avec Guillaume Descours