RMC

Tech: pourquoi Facebook, Twitter et d’autres annoncent des milliers de licenciements

Facebook (illustration)

Facebook (illustration) - AFP

Dans "Apolline Matin" ce jeudi sur RMC et RMC Story, Emmanuel Lechypre détaille les difficultés des géants de la tech, comme Facebook et Twitter, qui ont annoncé des milliers de licenciements.

Facebook et Twitter traversent aujourd’hui la plus grave crise de leur histoire. Mark Zuckerberg, le patron de Meta, la maison mère de Facebook, Instagram et Whatsapp, a annoncé 11.000 suppressions de postes, soit environ 13% de ses effectifs. Une première. Il y a quelques jours, le nouveau propriétaire de Twitter Elon Musk supprimait carrément la moitié des postes.

Et tout le secteur de la technologie est concerné. Fin août, Snap, la maison mère de l'application Snapchat, a supprimé environ 20% de ses effectifs. La semaine dernière, Stripe (paiements en ligne) et Lyft (réservations de voitures avec chauffeur) ont fait part de licenciements massifs, tandis qu'Amazon a gelé les embauches dans ses bureaux.

>> Suivez RMC sur Google pour retrouver toutes les dernières actualités

Pub en baisse et crise d’identité

Comment s’explique cette hécatombe? Ces entreprises ont sans doute trop cherché la taille au détriment de la rentabilité. Avec la dégradation de la situation économique, les entreprises ont réduit leur budget publicité, qui sont le gagne-pain de nombreuses entreprises du secteur. Alors que la concurrence est plus forte. Mauvais coup, aussi, porté par le durcissement des réglementations sur les données personnelles.

Ces entreprises traversent également une crise d’identité, entre difficultés du présent et paris risqués vers le futur (le metaverse). Et le monde a changé moins vite qu’on le pensait au moment du Covid, avec un coup de frein sur le boom du e-commerce.

Quels changements pour les utilisateurs?

Concrètement, que vont changer pour nous ces difficultés des géants des réseaux sociaux? Paradoxalement, il y aura plus de nouveaux services (le metaverse) ou d’autres nouveaux services autour de l’intelligence artificielle. Et aussi des algorithmes de plus en plus puissants pour nous inciter à rester plus longtemps, et vendre plus de pub. Il y aura aussi encore plus de concurrence avec de nouveaux réseaux sociaux, comme Mastodon. Et plus de prestations payantes ou des services qui vont augmenter.

Emmanuel Lechypre