RMC

Afghanistan: les autorités talibanes interdisent aux filles d'accéder à l'université

L'université de Laghman, à l'est du pays, le 2 février 2022 (illustration).

L'université de Laghman, à l'est du pays, le 2 février 2022 (illustration). - Mohd RASFAN / AFP

Les autorités talibanes ont ordonné, ce mardi, l'interdiction de l'enseignement universitaire pour les filles pour une durée indéterminée en Afghanistan. Les filles étaient déjà privées d'accès aux écoles secondaires.

Le ministère de l'Enseignement supérieur afghan a annoncé, ce mardi, l'interdiction de l'enseignement universitaire pour les filles pour une durée indéterminée, dans une lettre adressée à toutes les universités gouvernementales et privées du pays.

"Vous êtes tous informés de mettre en œuvre l'ordre mentionné de suspendre l'éducation des femmes jusqu'à nouvel ordre", selon la lettre publiée par le ministre, Neda Mohammad Nadeem.

Le porte-parole du ministère, Ziaullah Hashimi, qui a tweeté la lettre, a également confirmé l'ordre auprès de l'AFP.

L'interdiction de l'enseignement supérieur intervient moins de trois mois après que des milliers de filles et de femmes ont passé les examens d'entrée à l'université dans tout le pays.

Les écoles secondaires déjà fermées pour les filles

À leur retour au pouvoir en août 2021, les talibans avaient promis de se montrer plus souples, mais ils sont largement revenus à l'interprétation ultra-rigoriste de l'islam qui avait marqué leur premier passage au pouvoir (1996-2001).

Les mesures liberticides se sont multipliées en particulier à l'encontre des femmes qui ont été progressivement écartées de la vie publique et exclues des écoles secondaires.

Dans une volte-face inattendue, le 23 mars les talibans avaient refermé les écoles secondaires (collèges-lycées) quelques heures à peine après leur réouverture annoncée de longue date.

AB avec AFP