RMC

Guerre en Ukraine: Berlin et Washington prévoient une "nouvelle étape" de livraisons d'armes à Kiev

Volodymyr Zelensky et Joe Biden à la Maison Blanche le 21 décembre 2022

Volodymyr Zelensky et Joe Biden à la Maison Blanche le 21 décembre 2022 - ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Les Etats-Unis et l'Allemagne prévoient de franchir une "nouvelle étape qualitative" de livraisons d'armes à l'Ukraine, expliquent des sources gouvernementales allemandes.

De nouvelles livraisons d'armes à l'Ukraine sont prévues par les États-Unis et l'Allemagne. Les deux pays prévoient une "nouvelle étape qualitative" dans les armes envoyées à Kiev.

La Maison Blanche que les deux pays envisageaient de livrer à l'Ukraine des blindés d'infanterie, de type Bradley côté américain et de modèle Marder côté allemand, et le gouvernement a confirmé qu'il allait envoyer des systèmes de défense aérienne Patriot à Kiev.

Ces véhicules "seront un moyen de plus pour faire reculer les positions russes", a expliqué la présidente de la Commission de la défense au Bundestag, Marie-Agnes Strack-Zimmermann. Selon le magazine Der Spiegel, le nombre de blindés fournis se situera entre 20 et 40.

Une réaction à l'annonce de la France?

Cette annonce vient deux semaines après la visite surprise de Volodymyr Zelensky à Washington, le 21 décembre dernier. Au cours de cette visite, Joe Biden avait annoncé la livraison de missiles "Patriot" à l'Ukraine.

Mercredi, Emmanuel Macron avait annoncé la livraison de chars de combat légers AMX-10 RC à l'Ukraine. Les alliés européens de l'Ukraine ont déjà livré des chars de conception soviétique, mais jamais encore de chars de fabrication occidentale, malgré les demandes répétées de Kiev. Cette annonce avait renforcé la pression en Allemagne autour d'Olaf Scholz, autant en Europe qu'au sein de sa coalition gouvernementale. Le dirigeant est en effet critiqué depuis le début du conflit pour la supposée timidité de son soutien.

https://twitter.com/mmartinezrmc Maxime Martinez avec AFP Journaliste RMC