RMC

La France rouvre ses frontières avec 15 pays: comment ont-ils été choisis?

RMC
La France et l'UE ont rouvert les frontières à 15 Etats mais reste fermée aux Etats-Unis où la propagation du virus est hors contrôle dans une partie du pays.

Pour la première fois depuis le 17 mars et le début de la crise du Covid 19, les frontières hors de l'UE s'ouvrent à partir de ce mercredi, dans une quinzaine de pays. Une ouverture validée mardi après plusieurs jours de négociations alors que la pandémie est en recul sur le continent.

15 pays où nous pouvons donc nous rendre dès aujourd'hui, en voyages d'affaires ou en vacances, sans quarantaine. Les ressortissants de ces pays pourront eux aussi venir en Europe, avec les mêmes conditions.

La liste : Algérie, Tunisie et Maroc, Canada, Nouvelle Zélande et Australie, Serbie, Géorgie et Monténégro, Japon, Corée du Sud et Thaïlande, Uruguay et Rwanda.

La France rouvre ses frontières avec 15 pays: comment ont-ils été choisis?
La France rouvre ses frontières avec 15 pays: comment ont-ils été choisis? © RMC

La Chine OK, les Etats-Unis KO

Elle inclut également la Chine, mais uniquement à condition qu'elle admette sur son sol les visiteurs venant de l'UE, ce qui n'est actuellement le cas que de façon limitée.

Le critère majeur pour l'Union Européenne, c'est le contrôle de l'épidémie. Il doit être aussi bon ou meilleur qu'en Europe, avec un chiffre référence : moins de 16 nouveaux cas de coronavirus pour 100.000 habitants lors des deux dernières semaines.

14 pays remplissent ce critère, dont 3 en Europe: la Serbie la Géorgie et le Monténégro. Les pays du Maghreb, le Canada, la Nouvelle Zélande, l'Australie, sont concernés. Mais aussi le Japon, la Corée du sud, la Thaïlande l'Uruguay et le Rwanda.

La Chine est le quinzième pays de la liste mais sous conditions. En effet les déplacement de l'Europe à la Chine sont encore limités, l'UE attend donc une réciprocité avant une ouverture complète de ses frontières.

En revanche pas d'ouverture avec les Etats-Unis, ni le Brésil, la Russie ou encore Israël, où les chiffres de l'épidémie sont encore alarmants. Cette liste doit être révisé tous les 15 jours, de nouveaux pays pourraient donc s'ajouter ou être retirés en fonction de l'évolution de l'épidémie.

Romain Cluzel (avec J.A.)