RMC

Massacre de Boutcha: Vladimir Poutine assure que c'est un "fake"

Vladimir Poutine a estimé que le massacre de Boutcha, une ville proche de Kiev, était un "fake" pur et simple alors que l'Ukraine accuse des soldats russes d'en être à l'origine.

Le massacre de civils présumés dans la ville de Boutcha, près de Kiev, est "un fake", a déclaré mardi le président russe Vladimir Poutine, dont le pays nie toute exaction en Ukraine.

Comparant ces accusations à celles concernant l'utilisation d'armes chimiques par le régime de Bachar al-Assad en Syrie, Vladimir Poutine a déclaré: "On a le même fake à Boutcha".

Nombreux éléments à charge

Les autorités ukrainiennes ont dit avoir découvert des dizaines de corps dans cette ville après le retrait des forces russes fin mars. Des images satellites ont attesté de la présence de forces russes dans la ville au moment où les massacres auraient été commis.

Dans la foulée, ce sont les services de renseignement allemands qui ont intercepté des enregistrement "accablants" de soldats de l'armée russe, évoquant des exactions dans la région.

G.D. avec AFP