RMC

Marine Le Pen face à la communauté africaine: "elle a fait un meeting FN, mais moi je ne suis pas du FN"

Ce mardi, veille du débat présidentiel, Marine Le Pen n'a fait qu'un déplacement. Elle est allée à la rencontre de membres d'associations africaines. Une rencontre pour le moins surprenante que RMC a suivie.

Marine Le Pen n'a fait qu'un déplacement sur le terrain avant son duel ce mercredi soir face à Emmanuel Macron. La candidate du Front national était invitée par un collectif d'associations africaines pour exposer sa politique pour l'Afrique.

Au sous-sol d'un hôtel parisien du 15e arrondissement, devant une petite trentaine de personnes, tous membres d'associations africaines, Marine Le Pen cherche à rassurer. Elle a promis qu'elle consacrerait 0.7% du PIB français à la coopération avec l'Afrique. "Les Etats africains sont abandonnés, l'aide au développement a drastiquement diminué. Je m'engage à consacrer, avant 2022, 0,7% de la richesse française à la coopération avec l'Afrique", a-t-elle affirmé.

Marine Le Pen s'est dite défenseur de la "souveraineté" de la France et des pays africains, rejetant toute "ingérence" ou "clientélisme", mais se disant prête, si elle est élue, à "aider, pousser, insuffler, influencer pour que des élections libres puissent avoir lieu", alors qu'elle était interrogée sur des pays où des élections ont été contestées comme le Congo, le Tchad ou le Gabon.

"Elle a besoin de l'électorat des Français d'origine africaine"

Une partie de la salle lui est acquise et les questions ne la mettent pas vraiment en difficulté. Mais dans le public, l'intervention d'une demi-heure a laissé un goût amer à certains participants.

"Elle est dans une phase de séduction, elle a besoin de l'électorat des Français d'origine africaine. Je n'ai pas été convaincue", affirme Laurence. "Il manquait l'autre candidat. Elle a fait un meeting FN, mais moi je ne suis pas du FN", déplore Amadou.

Les organisateurs de la rencontre affirment avoir invité Emmanuel Macron. Ce que l'équipe du candidat dément.

P.B. avec Aurélia Manoli et Cécile Costes