RMC

"On ne s'attendait pas à un score aussi élevé": les militants écologistes surpris par leur troisième place aux européennes

Derrière le RN et LREM, la liste des Verts, menée par Yannick Jadot, arrive en troisième position en France.

Une vague verte qui déferle sur la France et l'Europe. Après le scrutin européen, le nombre de députés écolos passent de 52 à 67. En France, la liste conduite par Yannick Jadot s'offre une troisième place inespérée avec près de 13% des suffrages exprimés. 

"Une grosse surprise"

A l'annonce des résultats, au QG parisien, des dizaines de militants ont laissé exploser leur joie. Des cris de joie, des embrassades, des sourires à n'en plus finir, l'espoir était de mise pour les militants présents: "Une grosse surprise" pour un militant tandis qu'un autre révèle qu'il "ne s'attendait pas à un score aussi élevé".

A l'occasion de ces élections européennes, Europe-Ecologie-Les Verts devient la troisième force politique en France. Un score inédit porté, selon Boris, un militant, par le vote des moins de 25 ans:

"C'est beaucoup lié aux marches pour le climat des jeunes qui ont su à la fois inciter les parents à voter pour les écolos et inciter la société à se rendre compte que c'était un vrai problème pour les générations à venir". 

"Le plus grand enjeu de notre génération et de notre siècle"

Mathis, 15 ans, membre de Youth for Climate Strasbourg n'a pas encore l'âge de voter. Il se réjouit de ce succès des verts qu'il accrédite également au marches pour le climat organisées un peu partout dans le monde

"Les citoyens se mobilisent par les marches pour le climat mais veulent aussi que les décisions politiques soient prises pour le climat. Donc ce n'est pas seulement partir dans la rue et demander des actions, mais c'est directement demander des actions dans les urnes et envoyer un message à nos politiques pour dire que maintenant il faut agir pour le climat, pour l'amélioration de notre qualité de vie et de la préservation de notre environnement. C'est le plus grand enjeu de notre génération et de notre siècle". 

Le succès des écolos ne s'est déroulé pas qu'en France mais également au-delà des frontières, dans plusieurs pays d'Europe. 

"On remercie les Allemands car avec 22 points c'est beaucoup de députés. Il y a d'autres très bons résultats comme en Irlande ou ailleurs. J'espère vraiment que l'écologie va être au coeur du Parlement européen" concède Yann, militant EELV. 

Des Verts conscients de leur responsabilité à l'échelle européenne mais aussi en France. Première force de gauche à ces européennes, EELV veut travailler à la construction d'une alternative dès aujourd'hui autour de l'écologie .

Juliette Droz et Bettina de Guglielmo