RMC

Accusations de viol: non-lieu en appel pour Gérald Darmanin, la plaignante se pourvoit en cassation

Gérald Darmanin en visite à Lyon, le 30 juillet 2022.

Gérald Darmanin en visite à Lyon, le 30 juillet 2022. - THIERRY ZOCCOLAN - AFP

La justice a confirmé ce mardi le non-lieu concernant l'affaire où le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin était accusé de viol. La plaignante se pourvoit en cassation, a annoncé son avocate.

La cour d'appel de Paris a confirmé ce mardi le non-lieu rendu en juillet dernier au bénéfice du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, accusé par Sophie Patterson-Spatz de l'avoir violée en 2009.

Le procureur général de Paris Rémy Heitz a confirmé dans un communiqué le sens de cette décision de la chambre de l'instruction qui vient déblayer un peu plus l'horizon politique de Gérald Darmanin en mettant un terme à ce dossier très sensible, ouvert depuis 2017. Le non-lieu avait été prononcé en première instance le 8 juillet 2022.

"Pour la cinquième fois en bientôt six ans, la justice affirme qu'aucun acte répréhensible ne peut être reproché à M. Gérald Darmanin", ont réagi ses avocats, Mes Pierre-Olivier Sur et Mathias Chichportich. "Saisies de l'intégralité du dossier, trois magistrates de la cour d'appel de Paris confirment aujourd'hui cette position déjà adoptée par quatre autres magistrates dont deux juges d'instruction différentes", ont-ils souligné.

La plaignante se pourvoit en cassation, a annoncé son avocate.

Plus d'informations à suivre

Avec AFP