RMC

Affaire Penelope Fillon: à Sablé-sur-Sarthe, les soutiens de François Fillon se font de plus en plus rares

RMC s'est rendue à Sablé-sur-Sarthe, le fief de François Fillon, où les nouvelles révélations du Canard Enchaîné de ce mercredi choquent habitants et élus d'opposition. On craint même pour les finances de la ville. Reportage.

Les nouvelles révélations du Canard Enchaîné dans son édition du 1er février, sur la rémunération de Penelope Fillon comme assistante parlementaire et collaboratrice à la Revue des Deux Mondes, jettent un trouble encore plus grand autour de François Fillon. Jusque dans son fief. A Sablé-sur-Sarthe, où s'est rendue RMC, le doute s'est installé dans l'esprit des habitants et des élus locaux, malgré la défense du candidat de la droite à la présidentielle, qui dénonce une "opération de calomnie très professionnelle".

Mickael, habitant de Sablé-sur-Sarthe, résume ce sentiment. Il a voté François Fillon à la primaire de la droite mais aujourd’hui il est un peu sonné par toutes les révélations. "On croyait faire confiance à François Fillon, mais au final on doute. Il cache bien son jeu", dit-il, amer. Dans cette commune de la Sarthe, ce sont les chiffres avancés par l'hebdomadaire satirique sur la rémunération qu'aurait touchée Penelope Fillon qui choquent. "Dans notre ville il y a des gens qui sont en dessous du seuil de pauvreté, rappelle Rémi Mareau, conseiller municipal d'opposition. Et savoir que quelqu'un qui est 'femme de', même si son emploi était peut-être vrai, a perçu une telle somme pour travailler, c'est choquant".

"On se disait que lui, au moins, n'avait pas de casseroles. Et finalement..."

Gérard Fretelliere, autre élu d’opposition, a travaillé pendant de nombreuses années aux côtés de François Fillon lorsqu’il était maire de la ville. Il est très choqué lui aussi de voir toutes ces informations dans la presse. "C'est catastrophique, parce qu'il a basé toute sa campagne sur l'intégrité. Les gens à Sablé se disaient que lui, au moins, n'avait pas de casseroles, et puis finalement il en a. On se pose des questions: est-ce qu'il fait de la politique au profit du citoyen, ou est-ce qu'il fait de la politique à son service? Je trouve dommage que Fillon alimente le 'tous pourris'".

"Une rémunération choquante alors que des gens vivent sous le seuil de pauvreté"

Les élus d’opposition vont interpeller le maire (Les Républicains) Marc Joulaud lors du conseil municipal budgétaire prévu lundi, où l'édile se doit normalement de présider la séance. Les opposants veulent savoir si la rémunération de Penelope Fillon, assistante parlementaire de celui qui était le suppléant de François Fillon à l'Assemblée entre 2002 et 2007, a eu un impact sur les finances de Sablé-sur-Sarthe? Les opposants au maire craignent par ailleurs des perquisitions à la mairie et une image "de magouilles" qui détériore la ville.

D'ailleurs, à Sablé, les élus qui osent prendre la défense de François Fillon se font de plus en plus rares. Jean-Claude Ragaru, ancien adjoint à la culture à la mairie est l'un de ceux-là. Si François Fillon dénonce une opération de calomnie, cet ancien collaborateur du candidat de la droite à la présidentielle cible… Emmanuel Macron, sans le nommer. "Il semblerait que les services fiscaux soient les seuls à pouvoir accéder aux documents de Bercy (siège du ministère de l'Economie). Il n'y aurait pas un candidat à la présidentielle qui aurait eu des responsabilités à Bercy? Chacun peut réfléchir au bénéficiaire de toute cette affaire". Le prochain conseil municipal, lundi, s'annonce agité.

P. Gril avec Anaïs Denet