RMC

Coup de filet antiterroriste en France: qui sont les sept personnes interpellées?

Sept interpellations en France dans une enquête antiterroriste concernant des personnes parties faire le Jihad en Syrie.

Sept hommes ont été placés en garde à vue mardi en France dans une enquête du parquet national antiterroriste sur le séjour d'un homme en Syrie et un possible réseau d'envoi de fonds vers ce pays, a-t-on appris de source judiciaire, confirmant une information des Dernières nouvelles d'Alsace.

Six d'entre eux ont été interpellés dans le Bas-Rhin et le dernier dans le Puy-de-Dôme, a précisé cette source.

Ils ont tous été placés en garde à vue pour "association de malfaiteurs terroriste" et financement du terrorisme, dans le cadre de cette enquête préliminaire confiée à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Agés de 28 à 48 ans, six sont nés en Russie et un en Géorgie

Agés de 28 à 48 ans, six sont nés en Russie et un en Géorgie. Selon une source proche du dossier, il s'agirait de personnes issues de la communauté tchétchène.

Ces 8 individus sont également soupçonnés d'avoir envoyé des fonds dans la zone irako-syrienne. De l'argent peut-être destiné à financer des actes terroristes. D'après une source judiciaire, leurs interpellations n'aurait pas été déclenché par l'imminence d'un attentat mais bien parce que ces individus seraient en lien avec des organisations terroristes.

Les enquêteurs de la DGSI cherchent tout de même à vérifier si ces hommes sont radicalisés et s'ils peuvent représenter une menace sur le sol français.

La justice antiterroriste mène régulièrement des coups de filet en France liés au financement du terrorisme vers la zone irako-syrienne. En septembre 2020, une vaste opération d'interpellations avait été menée pour démanteler un réseau utilisant des crypto-monnaies pour financer principalement des membres d'Al-Qaïda et du groupe Etat islamique en Syrie. Des poursuites avaient été engagées contre 8 des 30 personnes arrêtées.

A LIRE AUSSI >>> Nouvelle loi antiterroriste: accepterez-vous qu'on surveille votre téléphone pour plus de sécurité?

Coup de filet au Danemark aussi

Dans le même temps, la police danoise a annoncé mardi que six hommes ont été arrêtés au cours d'un coup de filet antiterroriste au Danemark pour avoir rejoint le groupe Etat islamique ou lui avoir versé des fonds.

Jean-Baptiste Bourgeon (avec AFP)