RMC

Disparition de Delphine Jubillar: pourquoi la défense demande la libération de son ex-mari Cédric

Affaire Delphine Jubillar: des analystes du comportement observent son mari depuis six mois

Affaire Delphine Jubillar: des analystes du comportement observent son mari depuis six mois - AFP

Pour la seconde fois, les avocats de Cédric Jubillar, en détention provisoire depuis deux mois, vont demander sa libération, estimant que les accusations contre lui ne tiennent pas.

Les avocats de Cédric Jubillar vont déposer ce mercredi une demande de remise en liberté de leur client, mis en examen et incarcéré depuis le 18 juin, soupçonné du meurtre de sa femme Delphine, qui a disparu sans laisser de traces dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines dans le Tarn.

Ils avaient déjà fait appel de la décision de placement en détention provisoire le 23 juin, mais cet appel avait été refusé. À cette époque, certaines preuves présentées à charge par l’accusation n’avaient pas été retenues, d'autres devaient être consolidées par la justice. Et c'est bien le problème pour la défense, qui multiplie les arguments pour remettre en liberté Cédric Jubillar.

Ainsi Louis, le fils du couple indique ne pas avoir entendu de bagarre ou de cris, le soir de la disparition de sa mère. Ensuite, l’accusation évoquait le peu de recherches réalisées par Cédric Jubillar pour retrouver Delphine, matérialisées par seulement 40 petits pas sur son podomètre.

Les avocats du suspect indiquent que la justice n'en parle même plus. Il y a également le témoignage des voisines qui auraient entendu des cris et qui doit encore être approfondi.

"Il n'y a aucun élément nouveau contre cet homme qui clame son innocence"

"Depuis le début dans ce dossier, des éléments ont été présentés à charge et étaient parfois erronés. Le procureur de la République, lorsque Cédric Jubillar a été placé en prison, avait insisté sur le fait qu'il nettoyait une couette quand les gendarmes étaient arrivés", a assuré mardi sur BFMTV Emmanuelle Franck l'avocate de Cédric Jubillar.
"Non seulement les choses ne se sont pas passées comme cela mais en plus, nous avons constaté que jusqu'au mois de juillet dernier, aucune analyse n'avait été effectuée sur cette couette. Le temps passe et rien ne se passe. Il n'y a aucun élément nouveau contre cet homme qui clame son innocence", ajoute-t-elle.

Suffisant donc pour la défense pour demander la remise en liberté de Cédric Jubillar, en détention provisoire depuis deux mois désormais.

>> A LIRE AUSSI - "Je n'ai rien fait maman": nouvelles révélations dans l'affaire de la disparition de Delphine Jubillar

Maxime Levy (avec Guillaume Dussourt)