RMC

Rixe à l'arme blanche à Champigny-sur-Marne: un adolescent de 15 ans est dans le coma

"Le plus jeune, né en 2006, est tiré d'affaire" selon une source proche de l'enquête.

Est-ce la dramatique conclusion d'une "affaire de fille" comme le disait sur RMC, le maire de Champigny-sur-Marne? L'état d'un adolescent de 14 ans grièvement blessé lundi lors d'une rixe à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) est stabilisé, alors qu'un autre garçon a été "placé dans le coma".

Ces deux jeunes avaient été blessés, notamment au thorax, lors d'un affrontement en fin d'après-midi entre adolescents, en pleine rue du centre de Champigny-sur-Marne. "Le plus jeune, né en 2006, est tiré d'affaire, l'autre, né en 2005, est placé dans le coma", a déclaré cette source, précisant que six personnes étaient en garde à vue.

Les deux adolescents viennent tous deux de Champigny-sur-Marne mais de quartiers "rivaux", selon les termes d'une autre source policière: le plus jeune du quartier de Mordac, le second des Boullereaux. "Entre les Boullereaux et Mordac, il y a des rivalités historiques, régulièrement des échauffourées, mais jamais deux ados gravement blessés", a commenté cette seconde source policière.

>> A LIRE AUSSI - Ados grièvement blessés lors d'une rixe dans le Val-de-Marne: sur RMC, le maire de Champigny évoque une bagarre "liée à une affaire de fille"

Cette violente bagarre intervient deux semaines après deux autres rixes, celles-ci mortelles, dans le département voisin de l'Essonne: les 22 et 23 février, deux adolescents de 14 ans y avaient été tués en moins de 24 heures. Ces drames avaient jeté un coup de projecteur sur ce phénomène de bandes de jeunes aux affrontements fréquents mais rarement mortels.

Dans la foulée, le gouvernement avait décrété une mobilisation générale pour établir un plan de lutte contre les bandes qui doit être adopté d'ici au 1er mai.

La rédaction de RMC (avec AFP)