RMC

"Ça va être la foire à la saucisse": 4.000 militants LREM attendus à Avignon pour une démonstration de force

-

- - -

LE JOURNAL DU OFF - Chaque matin à 5h36, retrouvez les infos du service politique de RMC.

Les marcheurs se réunissent ce week-end à Avignon. Une démonstration de force de LREM. 4.000 personnes sont attendues pour ce campus de rentrée. Une affluence rare pour un parti ces dernières années.

"Ça va être la foire à la saucisse", anticipe un cadre du parti. Mais attention pas question de lancer la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron ce week-end.

"Ce campus c'est pour montrer qu'En Marche existe", glisse un parlementaire macroniste. Qui reste lucide sur le rôle du parti : "Macron sait bien qu'En Marche, ce n'est pas Mercedes, ni Ferrari, c'est plutôt Skoda". A l'entendre, le Président devrait donc conduire sa campagne plutôt en solo.

On l'a compris En marche, ce n'est pas une voiture de course. Mais en plus les passagers sont trop jeunes. C'est la critique acerbe d'un marcheur de la première heure, notamment envers les députés.

"Il y a trop de jeunes dans cette majorité" râle ce cadre. "Ils s'y voient déjà pour les législatives. Ils sont persuadés qu'ils sont très bons, qu'ils auront à nouveau l'investiture et qu'ils seront à nouveau élus".

Les députés sortants apprécieront. A peine la campagne commencée, on le sent, la bataille pour les investitures sera très rude. Un visage marquant de ce quinquennat ne sera pas là ce week-end à Avignon. Pourtant il est dans toutes les têtes.

Ce personnage, c'est Edouard Philippe. Toute la majorité le scrute, parce qu'il s'apprête à lancer son propre parti politique la semaine prochaine.

"Il aura un rôle essentiel: fracasser la droite par son aile gauche. Zemmour fait la même chose par son aile droite" glisse un proche du Président de la République.

L'ancien Premier Ministre amateur de boxe va donc pouvoir cogner. Sauf qu'il commence à cogner aussi sur le bilan du quinquennat : dans une interview à Challenges, il plaide pour la retraite à 67 ans, sonne l'alerte sur la dette publique et trouve contestable le revenu d'engagement.

Ambiance glaciale entre Valérie Pécresse et Xavier Bertrand

Les proches de la candidate, très agacés par les appels de Xavier Bertrand à se rencontrer entre candidats. Son but : trouver un arrangement avant le congrès du 4 décembre.

Un soutien de Pécresse grogne : "Les demandes, elles peuvent se faire sans passer par les médias. Au mois d'août, il avait dit qu'il l'appellerait, il l'a toujours pas fait !"

>>> A LIRE AUSSI - "Je n'ai pas peur de la compétition": Xavier Bertrand appelle les autres candidats de la droite à se ranger derrière sa candidature

L'avertissement de Marine Le Pen

La candidate RN le sent bien, ce n'est pas l'enthousiasme fou parmi ces matelots. Confidence d'un cadre du parti : "Elle a appelé ses propres cadres à la mobilisation". Signe que ça tangue : "C'est dans les temps orageux qu'on reconnaît les bons marins", glisse ce soutien de Marine Le Pen.

La cheffe de file du RN continue de labourer le terrain

C'est une info RMC. Marine Le Pen se rend à Clermont Ferrand jeudi prochain. Pour visiter le Salon européen des professionnels de l'élevage. Marine Le Pen au cul des vaches, et à la rencontre des agriculteurs pour montrer que c'est elle la candidate de la ruralité.

Le service politique de RMC