RMC

Louis Aliot annonce sa candidature à la présidence du Rassemblement national

Louis Aliot le 25 janvier 2022

Louis Aliot le 25 janvier 2022 - BFMTV

Louis Aliot, maire de Perpignan et vice-président du Rassemblement national, a annoncé au journal l'Opinion sa candidature à la présidence du RN. Un congré du parti élira le successeur de Marine Le Pen le 5 novembre prochain.

Le maire de Perpignan Louis Aliot a annoncé ce jeudi sa candidature à la tête du Rassemblement national. Dans une tribune au journal L'Opinion, il estime avoir la "formation" et la "volonté" nécessaire pour remplir cette fonction.

"A 52 ans, père de famille, docteur en droit, chargé d'enseignement à l'université puis avocat, j'ai la formation et la volonté nécessaires pour assumer mon mandat de maire et une fonction de président de parti", a affirmé l'actuel vice-président du RN dans une tribune au quotidien L'Opinion.

Pour appuyer davantage sa candidature, le maire de Perpignan a estimé qu'il avait "contribué, avec Marine Le Pen et quelques autres, à l'élaboration d'une ligne nationale populaire qui a été validée dans les urnes par une grande partie des Français", jouant de fait un rôle dans les récents scores du parti d'extrême droite, à la présidentielle ou aux législatives.

Un duel avec Jordan Bardella

Jusqu'alors, la présidence du RN était uniquement briguée par l'actuel président par intérim, proche de Marine Le Pen et député européen, Jordan Bardella. Le nom du futur président sera connu le 5 novembre prochain, lors du congrès du parti à Paris. Le vainqueur succédera à Marine Le Pen - qui se consacre dorénavant à la présidence du groupe des 89 députés RN à l'Assemblée nationale - et signera la fin de l'ère Le Pen à la tête du parti d'extrême droite.

Ancienne plume de Jean-Marie Le Pen, Louis Aliot est une figure de longue date du parti, contrairement à son concurrent âgé de 26 ans, bien que ce dernier soit aujourd'hui l'une des principales figures médiatiques et politiques du RN.

"L'expérience, la ténacité et la pugnacité seront des qualités essentielles", a avancé Louis Aliot, disant entrer dans une "compétition saine" face à Jordan Bardella, qui pour certains incarne un RN "nouvelle génération".

Les deux hommes se disent sur la même ligne sociale et identitaire, même si Jordan Bardella a davantage mis l'accent sur ce dernier aspect en faisant campagne dans le sud de la France, sur les terres d'un certain Eric Zemmour.

"Il faut se réjouir que des talents différents mais unis dans leur amour de la France se proposent à nos militants", a-t-il assuré.
MM avec AFP