RMC

Marine Tondelier s'en prend aux milliardaires qui se construisent des bunkers et explorent l'espace

La secrétaire nationale d'Europe Écologie-Les Verts, Marine Tondelier, s'en est de nouveau pris aux milliardaires, les accusant de se construire des "bunkers" et d'explorer l'espace, conscients que leur action précipiterait un désastre écologique à venir sur Terre.

Marine Tondelier n'aime pas les milliardaires. Après avoir assuré vouloir d'une France "sans milliardaire" et les avoir qualifiés de "vampires", la cheffe de file des écologistes s'en est encore pris aux ultras-riches en les accusant de se construire des bunkers et prévoir leur fuite "dans "l'espace".

"On voit que le monde court à sa perte", a lancé Marine Tondelier ce samedi sur France 5. Une perte dont les milliardaires essaieraient de se protéger: "Les ultra-riches sont dans une fuite en avant sur leur mode de consommation. Ils sont en train de se construire des bunkers où l'air est purifié donc s'il y a un problème de qualité de l'air, ils ne seront pas concernés", a poursuivi la secrétaire nationale d'Europe Écologie-Les Verts.

"Les milliardaires posent un problème social et environnemental"

"La dégradation de l'environnement, ça ne les dérange pas. Ils sont en train d'explorer l'espace en se disant: 'J'aurai ma petite porte de sortie si ça se passe mal'. Ils savent où ils conduisent le monde qu'ils préparent la sortie de secours et les plus pauvres, seront eux coincés", a ajouté Marine Tondelier. "Ils font partie de la vie mais aussi de la mort", a-t-elle conclu.

"Oui, les milliardaires posent un problème social et environnemental. Ils sont d’ailleurs en train de faire sécession. Et de se recroqueviller dans des bunkers protégés des risques environnementaux, voyant le péril venir. Cela doit nous alerter", a renchéri Marine Tondelier dans la foulée sur Twitter.

"Ces écolos sont devenus des machines à buzz"

"C'est lamentable les propos qu'elle tient", tonne ce lundi sur le plateau des "Grandes Gueules" le restaurateur Stéphane Manigold. "C'est un délit pénal, c'est une discrimination. Ce qu'elle dit est honteux", déplore-t-il. "Je suis un enfant de la solidarité, c'est parce qu'il y a des riches qui ont payé des impôts dans ce pays que j'ai pu aller à l'école gratuitement, avoir des soins gratuitement, et que j'ai pu avoir un cahier et des stylos", ajoute le restaurateur sur RMC et RMC Story.

"Ces écolos sont devenus des machines à buzz", estime de son côté l'agriculteur Didier Giraud. "Ils sont tellement déconnectés que ce n'est plus 'entendable'", déplore-t-il.

Si la sortie de Marine Tondelier sur les bunkers peut prêter à sourire, ce n'est cependant pas de la fiction. Les demandes d'installation d'abris auraient explosé, assurait à France Inter en juillet dernier Mathieu Sérane, dont l'entreprise Artemis Protection construit des bunkers à partir de 149.000€. Un marché en pleine expansion alors que d'autres entreprise comme Vivos Europa One et Rising S Company proposent effectivement des abris de luxe.

Quant à l'exploration de l'espace par les milliardaires, Elon Musk, le patron de Twitter, ne s'en cache pas. Et il s'en donne les moyens avec son entreprise SpaceX, la première société privée à atteindre l'orbite terrestre en 2008 avec sa propre fusée. Aujourd'hui, l'excentrique milliardaire lorgne sur Mars.

G.D.