RMC

Procès Fiona: "Du couple Makhlouf-Bourgeon, on attend tout mais on n'espère plus rien"

-

- - AFP

Fin de la première semaine de procès de l'affaire Fiona à la Cour d'Assises du Puy-de-Dôme. Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf, ma mère et le beau-père de la fillette sont jugés pour la mort de Fiona, 5 ans en mai 2013 dont le corps n'a jamais été retrouvé.

Quand la petite Fiona est-elle morte? Que lui est-il arrivé et où se trouve son corps? La première semaine de procès n'aura pas permis de lever le voile sur ces questions. Les accusés, Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf, la mère et le beau-père de la petite fille sont restés mutiques face à ces interrogations.

Pour Antoine Portal, avocat de l'association de protection des enfants "Enfance Majuscule", cette semaine de procès est une déception: "C'est un bilan mitigé. On est un peu déçus du côté des parties civiles parce qu'on n'a pas approché beaucoup la vérité. Il y a quand même beaucoup de questions qu'on se posait en début de semaine qui n'ont pas eu de réponse".

"On va voir si la carapace se fissure"

Et d'affirmer: "Du couple Maklouf-Bourgeon, on en attend tout mais on en espère plus rien. On va voir si la carapace se fissure doucement. Ils en savent beaucoup plus que ce qu'ils veulent nous laisser croire, c'est une certitude".

Les deux accusés avaient d'abord inventé une histoire d'enlèvement avant de passer aux aveux près de 5 mois plus tard. Ils encourent 30 ans de réclusion criminelle.

P.B avec G.W.