RMC

Abandons d'animaux en hausse: "On trouve tous les prétextes pour abandonner un animal"

Chaque été, le constat est le même: les abandons d’animaux explosent au moment des vacances. La SPA, qui dénombre près de 100.000 animaux abandonnés par an, constate une hausse de 17% d’animaux recueillis par rapport à l'an dernier. Nicolas Dumas, directeur-adjoint de la SPA, a tiré la sonnette d’alarme dans Bourdin Direct.

Chaque année, la situation se répète. Au moment de l’été et des vacances, le nombre d’animaux abandonnés explose. En 2017, il a même augmenté de 17%. Les refuges de la SPA sont débordés et Nicolas Dumas, directeur-adjoint de la Société protectrice des animaux, est venu tirer la sonnette d’alarme dans Bourdin Direct, ce vendredi.

Il affirme que les raisons des abandons sont toujours liées à l’humain: "On constate une hausse de 17% d’animaux recueillis par rapport à l’année dernière. Ce sont toujours des raisons liées à l’humain: déménagement, arrivée d’un enfant, divorce, allergie, changement d’emploi, on trouve tous les prétextes pour abandonner un animal, y compris le chien qui aboie ou qui perd ses poils."

"Quand on prend un animal, on s’engage à s'en occuper jusqu’à la mort de celui-ci"

Nicolas Dumas s’attriste du nombre conséquent d’animaux abandonnés l’été et du faible impact des opérations de communication: "Depuis le 1er juin, on a reçu près de 3.000 animaux dans nos 57 refuges et nos 8 maisons SPA, c’est colossal. D’année en année, malgré la communication que font toutes les associations quand arrive l’été, les gens ne prennent pas conscience qu’un animal représente une responsabilité. On est préparés, nos équipes sont prêtes, mais chaque année c’est la même chose au moment des vacances. Quand on prend un animal, on s’engage à s'en occuper jusqu’à la mort de celui-ci, c’est un membre de la famille. Il faut organiser sa vie en fonction de l’animal."

Bourdin Direct (avec Tom Masson)