RMC

Consignes pour les bouteilles en plastique et les canettes: "Ça demande de repenser notre modèle"

-

- - -

Brune Poirson, la secrétaire d'Etat à l'Ecologie, souhaite généraliser le système de la consigne pour les bouteilles en plastique et les canettes. Elle rencontre ce mercredi des industriels, des élus et des ONG pour lancer le dispositif.

Les Français ne recyclent que 55% des bouteilles en plastique et 45% des canettes en acier. C'est pour cette raison que Brune Poirson, secrétaire d'état à l'écologie veut mettre en place un système de consignes. Elle rencontre ce mercredi des industriels, des élus et des ONG en Allemagne, pays où la consigne existe déjà.

En France, un système similaire a déjà été mis en place sur la base du volontariat notamment par Lemon-tri. L'entreprise a déjà déployé 350 bornes de collecte dont 150 dans les supermarchés.

RMC est allé au Monoprix du Pré-Saint-Gervais qui en est équipé. Avant de remplir leur caddie, Christine et Frank doivent le vider. Ils ont rapporté une vingtaine de bouteilles en plastique vides. Un recyclage simple sur une borne devant les caisses. Pour chaque bouteille collectée, le couple récupère 2 centimes de bon d'achat. "C'est pratique parce qu'on fait tout le temps nos courses ici, donc ce n'est pas un gros effort. Avec les poubelles, on ne sait pas ce qui se passe après. Je fais confiance à cet appareil", estime le couple.

"Il faut que les taux de collecte soient quasi à 100%"

Prochaine étape, l'entrepôt où les bouteilles sont compressées en gros cubes. Selon Augustin Jaclin, le co-fondateur de Lemon-Tri, l'entreprise de collecte, il faut absolument généraliser la consigne: "Ça demande un peu d'investissement, ça demande de repenser aussi notre modèle. On est dans une urgence où il faut absolument que les taux de collecte soient quasi à 100%. Et cette méthode est efficace pour atteindre des taux importants. "

En France, moins de 6 bouteilles en plastique sur 10 bénéficient d'une seconde vie. Chez nos voisins allemands, où la consigne est généralisée, le recyclage atteint presque 100 %.

Laura Taouchanov avec Paulina Benavente