RMC

Environnement: le jour du dépassement est arrivé, les ressources annuelles de la terre consommées

Amazonie, Brésil, Amérique latine, 2013.

Amazonie, Brésil, Amérique latine, 2013. - Sandy Marie, CC, Flickr

Après voir reculé en 2020, le jour du dépassement est revenu au niveau de 2019, selon l'ONG Global Footprint.

C'est aujourd'hui le jour du dépassement, jour où nous avons consommé toutes les ressources que la Terre peut produire en un an selon l'ONG Global Footprint. C'est un constat sans appel que dresse Arnaud Gauffier, responsable des programmes au sein de l'ONG de défense de l'environnement, WWF France: "On a loupé l'occasion d'une relance verte en 2020. Sur 16.000 milliards de dollars investis dans la relance, à peine 2% sont allés dans l'écologie".

Alors que cette date avait reculé de trois semaines en 2020 avec la crise sanitaire et l'arrêt partiel de l'économie mondiale, ce "jour du dépassement" est revenu cette année au niveau de 2019.

Et du côté des particuliers aussi, l'écologie n'est pas la priorité. La pandémie a notamment contribué à une hausse de la consommation: "Vu que les gens ne pouvaient plus aller au cinéma ou au restaurant, ils ont dépensé leur argent dans l'achat de biens matériels qui génèrent donc beaucoup de gaz à effet de serre pour leur fabrication et pour leur transport".

"Plus nous attendons, plus ce sera dur de revenir sur le bon chemin"

Face à cette crise écologique, des solutions existent. Mais plus question d'attendre, prévient Mathis Wackernagel, à la tête de Global footprint, l'organisation qui calcule chaque année, le jour du dépassement: "Si nous améliorons par exemple nos pistes cyclables, pour nous déplacer davantage à vélo, on peut repousser la date de sept jours. Mais plus nous attendons, plus ce sera dur de revenir sur le bon chemin".

Un nouveau rapport des experts du GIEC sur l'état du climat doit être rendu aux dirigeants le 9 août. pour préparer les négociations, de la Cop26. 

>> A LIRE AUSSI - En plein air et vu comme écologique, le surf connaît un engouement sans précédent

Anna Huot (avec G.D.)