RMC

"Je vais prendre le même arrêté que Daniel Cueff par solidarité": des maires se mobilisent contre les pesticides

L'arrêté pris par le maire de Lagouët en mai dernier, qui interdisait les épandages de pesticides, a été suspendu par le tribunal administratif de Rennes lundi.

Coup dur pour Daniel Cueff, maire de Lagouët en Ille-et-Vilaine. En mai dernier, il avait pris un arrêté qui interdisait les épandages de pesticides à moins de 150 mètres des habitations. Mais celui-ci a été suspendu par la justice lundi. 

Selon le tribunal administratif de Rennes, un maire n’est pas compétant pour interdire des produits phytosanitaires dans sa commune. Après le rendu de cette décision de justice, plusieurs maires d’autres communes ont appelé Daniel Cueff pour lui apporter leur soutien. Parmi eux, Laurent Masselot. Ce maire de la commune de Ceyrat, dans le Puy de Dôme a décidé de signer lui aussi un arrêté anti-pesticides lundi prochain.

"Je vais prendre le même arrêté que Daniel Cueff par solidarité. Il est temps de le faire. J’espère qu’on sera des milliers. Si on est des milliers à le faire ça va commencer à poser question. Ça ne peut pas rester comme ça, c’est certain", affirme-t-il. 

Vers la création d'un comité

Car les élus ne veulent pas attendre malgré la volonté du gouvernement d'avancer sur cette question, ils veulent maintenir la pression. Certains maires ont dont eu l'idée de créer un comité. Patrice Leclerc, le maire de Gennevilliers, en fait partie. 

"Je pense qu’il serait bien qu’on cherche la faille juridique pour que les tribunaux administratifs puissent accepter nos arrêtés. Payer quelques avocats qu’ils nous aident à faire ce travail-là et que commune par commune, on fasse de nouveaux arrêtés. Il y a le terrain politique qu’on doit utiliser et puis le terrain juridique. En fait, il ne faut rien négliger", explique-t-il.

Le comité qui devrait officiellement voir le jour en fin de semaine a pour objectif de rassembler le plus grand nombre d'élus opposés aux pesticides. 

Aurélia Manoli avec Guillaume Descours