RMC

La mairie de Lyon bannit le foie gras: "offensés", les producteurs assurent qu'il n'y a "aucune souffrance animale"

Marie-Pierre Pé, directrice du comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras, estime ce mercredi sur RMC qu'une telle décision est incompréhensible dans la capitale de la gastronomie.

91% des Français en consomment chaque année selon une enquête CSA. Mais, à Lyon, la mairie a lancé une guerre contre... le foie gras. L'exécutif écologiste mené par Grégory Doucet a confirmé mardi l'interdiction du foie gras dans les réceptions officielles.

Un choix déjà appliqué depuis peu par plusieurs grandes villes françaises comme Strasbourg, Grenoble ou encore Villeurbanne, pour protester contre la souffrance animale liée au gavage.

Une décision qui fait parfois grincer des dents dans le premier pays producteur (70% de la production mondiale avec 19.200 tonnes) et consommateur de foie gras dans le monde.

"L'association extrémiste américaine PETA diabolise notre production et influence les élus écologistes"

Marie-Pierre Pé, directrice du comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras, a témoigné de son incompréhension ce mercredi sur RMC.

"Je réagis avec offense. Nous dénonçons avec force la désinformation orchestrée par l'association extrémiste américaine PETA qui diabolise notre production et influence les élus écologistes. Il y a une vraie méconnaissance de nos conditions de production et nous le regrettons vraiment."

"Il n'y a aucune souffrance animale"

Elle en profite ainsi pour expliquer rapidement comment son traités les animaux dans le cadre de la production de foie gras.

"Nos conditions d'élevage sont tout à fait dans les attentes des citoyens, ils sont élevés avec un accès à un parcours extérieur avec le respect des animaux. La phase d'engraissement dure dix jours à raison de deux repas par jour se fait dans le respect du cycle de digestion des animaux. Avec un geste expert qui permet d'alimenter manuellement l'animal. Il n'y a aucune souffrance animale. C'est cette diabolisation de personne qui ne connaissent pas notre filière qui nous désarme."

Marie-Pierre Pé invite le maire Grégory Doucet à visiter les exploitations et regrette la portée symbolique de cette décision de l'élu. "Dans la capitale française de la gastronomie, c'est absolument incompréhensible", souffle-t-elle.

>>> A LIRE AUSSI - Le foie gras banni des dîners officiels dans certaines villes: "Ça devient une véritable dictature", dénonce Johnny Blanc

J.A.