RMC

Alerte météo: 23 départements désormais placés en vigilance orange

RMC
Les conditions météo de ce vendredi s'annoncent particulièrement chaotiques, notamment dans le centre-est.

Prudence à quelques jours de Noël: le temps s'annonce particulièrement capricieux ce week-end avec des phénomènes de vents violents, pluie-inondations, avalanches et vagues-submersion.

Météo France a désormais placé 23 départements en "vigilance orange" pour différents phénomènes météo, à partir de ce vendredi 6h. Ainsi, des vents violents vont souffler dans les Pyrénées, le Massif central, le Sud-Est et jusqu'à la Bourgogne, avec des rafales pouvant atteindre 200 kilomètres/heure en haute montagne.

Dans leur bulletin d'alerte, les prévisionnistes préviennent: que le "violent coup de vent de sud est d'une intensité rare se produisant moins d'une fois par an". Par ailleurs, un "épisode méditerranéen bref mais intense va se produire sur des sols déjà fragilisés" dans le sud-est avec de fortes pluies pouvant provoquer des inondations et des épisodes de "vagues submersion". Enfin, l'activité avalancheuse attendue au cours de cet épisode se produit en moyenne une à deux fois par an. 

Les départements concernés sont l'Ain (01), Allier (03), Alpes-de-Haute-Provence (04), Alpes-Maritimes (06), Ardèche (07), Ariège (09), Bouches-du-Rhône (13), Cantal (15), Corse-du-Sud (2A) et Haute-Corse (2B), Côte-d'Or (21), Drôme (26), Haute-Garonne (31), Isère (38), Loire (42), Haute-Loire (43), Puy-de-Dôme (63), Hautes-Pyrénées (65), Rhône (69), Saône-et-Loire (71) et Var (83).

207 km/h

Dans la nuit, la tempête Elsa a frappé les Pyrénées-Atlantiques avec des vents allant jusqu'à 207 km/heure à Iraty (1.427 m d'altitude), a précisé l'organisme de surveillance météo, qui a toutefois levé l'alerte orange sur ce département. 

Dans les Pyrénées, le vent de sud s'est intensifié dans la nuit de jeudi à vendredi jusqu'à atteindre localement 120/150 km/h en rafales, entre le Massif-Central, Rhône-Alpes et la Bourgogne. 

Plusieurs stations de ski des Pyrénées, qui avaient annoncé fermer leurs domaines vendredi, devraient pour la plupart pouvoir rouvrir pour le week-end, a également souligné Anaïs Aguillon, responsable communication du groupe N'Py, qui rassemble huit stations des Pyrénées.

La rédaction de RMC