RMC

Alerte sécheresse dans le Nord: "Il y a des déficits de rechargement des nappes phréatiques partout"

La sécheresse touche déjà le Nord. La préfecture a mis en place des restrictions d'eau à destination des particuliers et des agriculteurs, qui ne peuvent plus irriguer leurs champs entre 11 et 17 heures.

Le département du Nord a été placé en alerte sécheresse. L’annonce de la préfecture soumet dès ce mercredi matin particuliers et agriculteurs à des restrictions d'eau jusqu'au 30 juin. Cette mesure avait déjà été prise en 2017 et en 1976.

L’hiver a été difficile cette année. À Spycker près de Dunkerque, où il y a eu 20% de pluie en moins, Vincent Dezziter a constaté les dégâts pour son blé : "Après le déploiement racinaire, elle ne se développe plus et cela impacte déjà la future récolte", explique-t-il au micro de RMC.

Interdiction d’irriguer la journée

Déjà en 2018, le temps avait été particulièrement sec, un coup dur et pas seulement pour lui : "L’année dernière on a déjà connu une période de sécheresse ce qui a fait qu’il y a eu un manque de pommes de terre et un prix plus élevé pour le consommateur, en espérant que cela ne se reproduise pas". Dès ce mercredi matin, de 11h à 17h et conformément aux restrictions prises par la préfecture Vincent Dezziter ne pourra plus irriguer ses terres.

"Le Grand Est, la région Rhône Alpes et même le Sud pourraient connaître des sécheresses parce qu’il y a partout des déficits de rechargement des nappes phréatiques cette année", alerte Jean-Louis Caffier, consultant environnement pour BFMTV.

Dans le Nord, les particuliers, eux ont interdiction d'arroser leurs pelouses de 9h à 19h. Il est également interdit de remplir des étangs ou des piscines privées et de laver sa voiture.

Anne-Sophie Balbir, Jérémy Mailleu (avec Guillaume Dussourt)