RMC

Combien vont coûter les inondations de ces derniers jours dans le Gard?

"LECHYPRE D'AFFAIRE" - Tous les jours à 7h20, on parle éco et conso avec Emmanuel Lechypre, dans "Apolline Matin".

Quand l’état de catastrophe naturelle est déclaré, qu’est ce que ça change pour les assurés ? C’est le ministère de l’Intérieur qui décrète l’état de catastrophe naturelle. Si votre contrat d’assurance inclut la garantie contre les catastrophes naturelles, c’est le cas de tous les contrats multirisques, vous avez dix jours pour déclarer votre sinistre à votre assurance.

Vous recevrez une provision sur les indemnités au bout de deux mois maximum, L'indemnisation complète doit intervenir au bout de trois mois.

>> A LIRE AUSSI - Inondation dans le Gard: "Il faut revoir nos plans d'urbanisme", affirme François Gemenne

Très important, puisqu’il faut faire une liste précise des objets endommagés, gardez vos factures, prenez des photos, tout ce qui peut justifier la valeur de vos affaires.

Les inondations de ces derniers jours, combien vont-elles coûter ?

C’est trop tôt pour le dire précisément, mais on peut faire une estimation. En 2020, un épisode du même type avait provoqué une quinzaine de millions d’euros dans une trentaine de communes. Là, on serait plutôt sur une soixantaine de communes, donc sans doute un coût qui avoisinerait une quarantaine de millions d’euros. C’est moins que les épisodes similaires de 2018, 400 communes, 260 millions, ou 2002, où 300 communes avaient été touchées.

Vers une augmentation des primes?

Ces accidents climatiques sont de plus en plus fréquents. Les assureurs vont forcément augmenter les primes. C’est simple, depuis la fin des années 80, le coût annuel des catastrophes climatiques a triplé en France, de 1,2 à 3,6 milliards par an. Et l'accélération du changement climatique pourrait entraîner une multiplication par cinq de cette facture dans certains départements. Selon l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) qui dépend de la Banque de France, c'est le département des Alpes-Maritimes qui serait le plus touché. La facture des coûts des sinistres y est déjà la plus élevée de France avec une moyenne de 78 euros par habitant. Elle devrait doubler d’ici 2050.

Déjà, les compagnies d’assurance rechignent de plus en plus à assurer les départements les plus à risque. Après les inondations de septembre 2020 sur les bords du Gardon, le principal assureur des campings dans l'arc méditerranéen a décidé de ne pas reconduire une vingtaine de contrats. Toutes les autres compagnies d'assurances se sont désengagées au grand désarroi des propriétaires. Pour les particuliers, des clauses d’exclusion de plus en plus strictes et primes de plus en plus chères. 

Emmanuel Lechypre