RMC

"Il faut agir maintenant": à deux jours des européennes, les jeunes se mobilisent pour le climat ce vendredi

Collégiens, lycéens et étudiants, se donnent rendez-vous dans la rue ce vendredi, pour une nouvelle manifestation mondiale pour le climat à deux jours des élections européennes. A Nice, trois lycéens ont lancé leur "Fridays for future".

La jeunesse dans la rue ce vendredi, pour une nouvelle manifestation mondiale pour le climat à deux jours des élections européennes. En France, plus de 85 associations et syndicats invitent à se mobiliser à nouveau sur le modèle de la jeune Suédoise Greta Thunberg. Des rassemblements sont prévus dans une centaine de villes en France. Et dans 90 pays dans le monde.

Objectif: continuer à faire pression sur les gouvernements, les pousser à déclarer "l’urgence climatique" et adopter des mesures fortes en faveur de l’environnement.

"Le déclic qui m'a motivé c'est le discours de Greta Thunberg"

Avant le scrutin européen, les jeunes sont d’autant plus mobilisés. A Nice, trois lycéens, Emma, Louna et Valentin ont lancé leur "Fridays for future". Ils peaufinent pancartes et banderoles depuis plusieurs semaines. Emma et ses amis se sont mobilisés pour organiser cette marche.

"Ca nous prend du temps, il y a des jours on sait qu'on ne pourra pas forcément aller en cours parce qu'il va falloir qu'on aille tracter et coller des affiches."

Grand sourire, Valentin distribue justement les tracts et se sent investi d’une mission.

"Le déclic qui m'a motivé c'est le discours de Greta Thunberg, ça donnait des frissons. L'urgence climatique, c'est important que les jeunes l'entendent, que les gens qui voient les manifestations l'entendent, et qu'en haut (le gouvernement ndlr) ils l'entendent aussi"

"Il y a cinquante ans on aurait pu prendre des mesures lentes, là il faut agir maintenant"

Un souhait partagé par Louna qui par ailleurs s’est renseigné sur les élections européennes et elle a quelques craintes.

"Les partis d'écologie vont être mis sur le banc de touche, on ne voit pas leur programme. Il y a cinquante ans on aurait pu prendre des mesures lentes, là il faut agir maintenant, c'est le sujet qui devrait être au coeur de toutes les conversations. Donc j'attends énormément de ces élections et des députés qui seront élus"

A Nice, pas toujours facile de mobiliser, mais les trois lycéens espère réunir plusieurs centaines de jeunes ce vendredi.

Kelly Vargin (avec James Abbott)