RMC

Vague de froid polaire sur la France: combien de temps ça va durer?

17 départements sont désormais placés en vigilance orange par Météo France pour "crues", "neige et verglas" ou encore "grand froid".

"Apocalypse Snow" n'a pas eu lieu. Face à la vague de froid de polaire qui déferle depuis ce week-end sur la France, la situation se montre plus optimiste que prévu, notamment sur les routes. 

Ce mardi, malgré les quelques cm de neige, la situation était "quasi normale" sur les autoroutes et les routes nationales d'Ile-de-France. En Bretagne, après une nuit bloqués, les poids-lourds commencent à reprendre leur route. 

La perturbation se déplace progressivement vers l'est du pays. 17 départements sont désormais placés en vigilance orange par Météo France pour "crues", "neige et verglas" ou encore "grand froid".

Dans le détail, huit départements de l'Est en vigilance orange, ce mercredi après-midi, en raison du risque de "neige et verglas". Il s'agit du Haut-Rhin, du Bas-Rhin, du Territoire de Belfort, des Vosges, la Côte-d'Or, du Doubs, de la Haute-Saône, de la Haute-Marne.

En parallèle, 12 départements de l'Est ont été placés en vigilance orange pour "grand froid". Il s'agit des départements suivants: l'Aube, l'Yonne, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, le Territoire de Belfort, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, les Vosges, la Haute-Saône, la Haute-Marne et la Côte-d'Or.

Enfin, quatre cours d'eau sont désormais en vigilance orange pour "crues": la Gironde, la Charente-Maritime, la Seine-et-Marne ainsi que la Somme.

Mais alors, jusqu'à quand va-t-on subir cette vague de froid?

Si ce froid n'a rien d'exceptionnel en réalité - la dernière vague de froid en France remonte à 2012 avec pas moins de 60 départements en vigilance "grand froid" -, on est quand même loin de ce que vivent certains pays d’Europe depuis quelques jours: on frôle par exemple les -30° degrés dans certaines régions d’Allemagne…

Mais plus étonnant encore: il y a un écart de presque 20 degrés entre le nord et le sud. Entre Rocroi, dans les Ardennes (avec -10°) et Ajaccio (14°), il y a donc 24 degrés de différence. Un contraste rarissime en France.

En cause: sur le Nord, on a un flux de Nord/NE, avec un air qui arrive de Russie, alors que dans le Sud, on a un flux d’Ouest océanique doux. C’est ce clash entre les deux zones qui nous donne de la neige… et comme les sols sont très froids, la neige tient immédiatement au sol. 

>> A LIRE AUSSI - Jusqu'à -20: comment calcule-t-on la "température ressentie"?

Pic de froid attendu

Et cette situation va durer jusqu’à la fin de la semaine, avec même un pic de froid la nuit prochaine. Jeudi matin, on pourrait atteindre -15° en Lorraine si les sols sont bien enneigés et le ciel bien dégagé. 

A noter que les autorités appellent toujours à la prudence, "notamment sur les bretelles et les voies rapides car les températures vont encore chuter": dans les Yvelines, la température pourra descendre à -5° mercredi et -10° dans la nuit de mercredi à jeudi, selon la préfecture. 

Vendredi, il commencera à faire un peu moins froid mais il faudra quand même attendre dimanche pour vraiment parler de redoux. Là, les températures pourraient enfin remonter, avec parfois les 1ers degrés positifs de la semaine en après-midi! 

La semaine prochaine, on pourrait carrément repasser au dessus des normales de saison avec le retour des perturbations atlantiques, et donc de la pluie…

Géraldine de Mori et Xavier Allain