RMC

Nemo, nouveau chien des Macron: "Le feeling est très bien passé tout de suite"

L'Elysée compte depuis le week-end dernier un nouvel occupant: Nemo, un labrador croisé griffon noir qui a été aperçu hier par les journalistes au palais de l'Elysée.

Âgé d'à peine deux ans, Nemo a été adopté dimanche par Emmanuel et Brigitte Macron auprès de la Société protectrice des animaux (SPA), qui sont allés le chercher au refuge d'Hermeray (Yvelines). Il a déjà fait connaissance avec le gouvernement puisqu'il a été vu en train de déambuler entre les participants du séminaire gouvernemental qui s'est tenu hier matin.

Le couple présidentiel poursuit ainsi la tradition des chiens présidentiels puisque Nemo succède à Philae, la chienne labrador de François Hollande offerte par la Fédération des anciens combattants français de Montréal en 2014. Le chien s'appelait à la base Marin mais Emmanuel Macron a changé le nom car c'est l'année des "N" et parce "qu'il adore 20.000 lieues sous les mers".

"Le chien a tout de suite eu la volonté de venir vers eux"

Le chef de l'Etat a payé de sa poche les 250 euros exigés par le refuge d'Hermeray (Yvelines): "Il n'a pas voulu qu'on lui offre", selon Natacha Harry, la présidente de la SPA. "Le président de la République et la première dame souhaitaient avoir un chien attentif, qui soit joyeux, qui accueille bien les visiteurs à l'Elysée, qui soit gentil avec les enfants et les autres animaux. Donc nous nous sommes mis en quête de ce candidat idéal. Ce dimanche, le couple présidentiel est revenu au refuge et ils ont rencontré Nemo pour la première fois. Le feeling est très bien passé tout de suite. Les deux se sont sentis très à l'aise avec le chien. Le chien a tout de suite eu la volonté de venir vers eux, de jouer avec eux. Ça s'est fait vraiment très naturellement".

Charlotte Peyronnet (avec A.M.)